Tourisme: Agadir perd son élan en 2015

Tourisme: Agadir perd son élan en 2015

Agadir semble être en manque d’attractivité. La capitale du Souss, considérée au même titre que Marrakech comme première destination touristique du Royaume, affiche à fin 2015 un bilan maigre. L’attractivité touristique a été  morose durant 2015.

C’est du moins ce que laissent apparaître les derniers indicateurs du secteur révélés récemment par le Conseil régional du tourisme d’Agadir. Conjoncture internationale, impact de l’informel ou manque d’infrastructures attrayantes ? Les causes restent jusque-là indéterminées. Toutefois, les facteurs convergent vers un ralentissement de la croissance touristique aussi bien au niveau régional qu’au niveau national. Les arrivées et nuitées recensées à Agadir et région durant 2015 accusent un net repli. Le cumul enregistré dans les hôtels classés de la région dégringole de 2,15% pour un total d’arrivées de 884.848 visiteurs contre 904.271 touristes reçus en 2014. L’écart est énorme en termes de nuitées. Ces dernières sont passées en une année de 4.557.460 à 4.160.386 en 2015. La baisse est, dans ce sens, estimée à 8,71% par rapport au volume réalisé en 2014. Compte tenu de la contreperformance affichée en 2015, le taux d’occupation moyen s’est replié de 5,99 points atteignant dans les hôtels classés d’Agadir un taux de 50% contre 53,18% affichés en 2014. La durée moyenne de séjour s’est, donc, rétractée atteignant 4,70 jours contre une durée moyenne de 5,04 jours observée une année auparavant.

Le marché national, principal émetteur d’Agadir

Belle performance du marché national en 2015 à Agadir. Les arrivées et les nuitées de ce segment se sont nettement améliorées. Ce marché a gagné 6.000 arrivées de plus que celles enregistrées en 2014. Ainsi, les arrivées du marché national à Agadir ont connu une hausse de 43,35%. Ses nuitées se sont également appréciées de 52,68%. La durée moyenne de séjour des touristes nationaux est passée pour sa part de 2,09 jours en 2014 à 2,23 jours en 2015. L’Angletterre arrive en deuxième position en termes de marché. Agadir a accueilli en 2015, 6.240 touristes britanniques contre 5.616 l’année précédente. Les nuitées enregistrées par les touristes britanniques en 2015 ont atteint les 39.963 nuitées, en hausse de 12,91%. Les arrivées des Saoudiens à la capitale du Souss ont progressé de 12,58% au moment où leurs nuitées se sont inscrites en hausse de 11,53% par rapport à 2014. Cependant, le marché français a connu un repli de 23,40% de ses arrivées et de 25,79% de ses nuitées à destination d’Agadir. Le marché polonais suit le même trend affichant à Agadir des arrivées en baisse de 6,99% et des nuitées en recul de 29,20%.

Une légère reprise au mois de décembre

L’adéquation arrivées-nuitées affiche un grand contraste au douzième mois de l’année 2015. Les arrivées à Agadir ont grimpé de 6,87% durant décembre contre une baisse de 1,96% des nuitées. En revanche, la durée moyenne de séjour durant le mois de décembre s’est inscrite en baisse se situant ainsi autour de 4,26 jours contre 4,64 jours observés au même mois de l’année précédente.
La baisse a également impacté l’occupation des hôtels classés. Le taux d’occupation moyen durant décembre a fléchi de 3,65 points, basculant de 37,44% à 36,07% à fin décembre. Durant le douzième mois de l’année, seuls cinq établissements hôteliers d’une capacité de 3.380 lits ont enregistré un taux moyen de 64,88%. Ces établissements sont constitués d’hôtels (1- 4 -5 étoiles) et d’un village de vacances touristiques (VVT) de première catégorie. 39 établissements autres d’une capacité de 12.981 lits ont enregistré durant le même mois un taux moyen de 40,83%.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *