Tourisme : Aigle Azur relie Fès à Paris

Tourisme : Aigle Azur relie Fès à Paris

La compagnie aérienne française "Aigle Azur" vient de lancer une liaison aérienne directe entre Paris et Fès. La liaison d’une fréquence hebdomadaire a été inaugurée officiellement lundi 26 mars, à l’aéroport Fès-Saiss.
La compagnie Aigle Azur qui vient de fêter ses soixante ans desservira depuis Orly Sud, la ville de Fès tous les lundis. Le tarif du voyage démarre à 233,47 euros l’aller-retour TTC. Et pour consolider sa présence dans le Maghreb, Aigle Azur annonce également le lancement, l’été prochain, d’une ligne vers Tanger.
Le transporteur dessert déjà les villes d’Agadir, Casablanca, Marrakech, Oujda et Rabat.
Le lancement de ce vol direct entre Paris et Fès par la compagnie française s’inscrit dans le cadre de la politique de l’"Open Sky", instaurée par le gouvernement marocain.
Intervenant à cette occasion, Azerki Idjerouidene, président de la compagnie, a exprimé "son respect et sa satisfaction" pour les actions de développement durable initiées par le Maroc.
Aigle Azur, a-t-il dit, «compte accompagner avec modestie et détermination ce développement durable et participer au défi pour le développement global lancé par le Souverain». Tout en rappelant les relations excellentes qui existent entre sa compagnie et la Royal Air Maroc (RAM) et la collaboration étroite avec les agences de voyages marocaines, M. Idjerouidene a exprimé sa disponibilité à oeuvrer avec les professionnels du tourisme marocain.
Aigle Azur, créée en 1940 par un capitaine de l’industrie, est la plus ancienne compagnie aérienne privée française qui a commencé à desservir le Maroc en 1947, a-t-il révélé.
Il s’agit donc d’une continuité, a-t-il indiqué, ajoutant que l’ensemble du personnel d’Aigle Azur a décidé que l’année 2007-2008 sera celle du Maroc.
De son côté, Mohammed Rerrhabi, wali de la région Fès-Boulemane et gouverneur de la préfecture de Fès, a salué l’implication d’Aigle Azur pour accompagner les actions inscrites dans le cadre du programme de développement régional touristique et donné un aperçu sur les grands objectifs du programme de développement régional touristique lancé à Fès en novembre 2005 et de la création de nouvelles zones touristiques. Pour rappel, c’était en décembre 2005 que la compagnie Aigle Azur a effectué ses premiers vols réguliers vers le Maroc. Dans un premier temps deux villes étaient desservies, Marrakech avec quatre rotations hebdomadaires et Oujda avec deux rotations hebdomadaires. Une année auparavant, la compagnie s’était fixée pour spécificité la desserte, en vols réguliers, des pays du sud de la Méditerranée et notamment ceux du Maghreb.
En mars 2001, alors que la compagnie était confrontée à de sérieuses difficultés, dues essentiellement à l’absence de projet, elle attire l’attention d’Arezki Idjerouidene, président de GOFAST, un groupe français spécialisé dans le transport de fret pétrolier, qui, séduit par le passé glorieux de la compagnie a décidé de son rachat. Il s’était défini comme objectif, à l’époque, de favoriser l’émergence d’un pôle aérien actif au sein de son groupe et réinsérer cette vénérable entreprise dans le paysage aéronautique français.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *