Tourisme durable: Une charte nationale voit le jour

Tourisme durable: Une charte nationale voit le jour

Le Maroc se dote d’une charte marocaine du tourisme durable. Ce code a été dévoilé lors de la journée marocaine du tourisme durable et responsable tenue lundi 25 janvier à Rabat. Cet événement a permis de rassembler l’ensemble des acteurs du secteur, marocains et étrangers, autour de la démarche de la responsabilité et du développement durable.

Il intervient également à quelques mois de la Conférence sur les changements climatiques (COP22), prévu en novembre prochain à Marrakech. Telle qu’elle a été élaborée, la nouvelle charte inscrit le tourisme durable en tant qu’alternative pour pérenniser les impacts positifs du secteur, tout en anticipant et compensant ses dommages.

«Le Maroc franchit donc un pas où le tourisme durable devient une démarche intégrée et non seulement un segment de produit», indiquent à cet égard les intervenants. Et de préciser que «ce changement d’échelle suppose une mobilisation et une fédération de l’ensemble des acteurs du tourisme autour d’un projet commun et d’orienter leurs actions vers des objectifs partagés».

S’exprimant dans ce sens, le ministre du tourisme a affirmé que la transversalité de l’activité touristique et sa durabilité nécessitent  une fédération et une mobilisation de l’ensemble des acteurs partant des institutionnels, investisseurs et société civile jusqu’aux touristes et citoyens. La fédération des efforts des parties prenantes se veut l’un des objectifs de la charte qui, lors de son élaboration, a été tenu compte de l’ensemble des conventions et accords internationaux ratifiés par le Maroc en lien avec le développement durable et les droits de l’Homme. La charte vise, entre autres, la reconnaissance institutionnelle des efforts consentis, la formalisation de l’engagement des acteurs du tourisme durable, la visibilité à l’international de l’engagement du Maroc dans ce segment ainsi que la sensibilisation et l’orientation des acteurs du tourisme.

La charte repose, par ailleurs, sur quatre principes. Le premier concerne la protection de l’environnement et de la biodiversité. Le deuxième principe vise la pérennisation de la culture et du patrimoine. Les deux derniers principes portent respectivement sur la priorisation du développement local et respect des communautés d’accueil ainsi que l’adoption de principes d’équité, d’éthique et de responsabilité sociale.

Rappelons que la journée marocaine du tourisme durable a été une occasion de renforcer les partenariats public-privé en faveur d’un tourisme durable. Quatre conventions ont été signées dans ce sens. La première vise le renforcement de la coopération dans le domaine de la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

La deuxième convention porte sur la création d’un parcours de découverte des métiers touristiques à l’enseignement primaire ainsi que la mise en place dans le cursus des élèves du primaire de modules et d’actions d’éveil aux notions du tourisme durable. Aussi, ce partenariat, scellé entre le ministère du tourisme, le ministère de l’éducation nationale et la Confédération nationale du tourisme, a pour objectif d’appuyer le développement et la mise à niveau des écoles du milieu rural par des actions de parrainage. La troisième convention ratifiée lors de cette journée tend à la promotion de l’autonomisation socio-économique des femmes par le tourisme, la sensibilisation et le renforcement de l’approche genre dans le secteur et l’augmentation de son impact sur l’amélioration de la vie des femmes.

Le ministère du tourisme a, en outre, signé un contrat de lancement du projet International Change initiative avec le PNUE et le PNUD. Ledit projet a pour finalité de mettre en place un bilan carbone du secteur sur le climat et d’initier des actions de sensibilisation et des projets pilotes-exemplaires en matière de réduction d’impact sur le climat sur toute la chaîne de valeur touristique en prévision de la COP22.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *