Tourisme et culture

Le message principal véhiculé fera ressortir la spécificité culturelle et géographique du produit Maroc en tenant compte des nuances et des exigences des touristes britanniques dont le nombre ne cesse d’augmenter, a-t-il précisé lors d’un point de presse mardi à Londres. Le ministre a rappelé que le programme de libéralisation du transport aérien est en cours car la compagnie nationale « Royal Air Maroc » (RAM) ne pouvait satisfaire qu’environ 40 % de la demande si le Maroc compte recevoir dix millions de touristes d’ici l’an 2010. Après avoir donné un aperçu sur les zones touristiques à développer à travers le Royaume, le responsable marocain a tenu à préciser que le budget de l’Office National Marocain de Tourisme (ONMT) a été augmenté de 70 % durant les trois dernières années afin de pouvoir renforcer le programme de promotion du pays en tant que destination touristique de choix. Le ministre a rappelé l’existence de plusieurs projets touristiques en cours avec des partenaires belges, espagnols et saoudiens et que les investissements dans le secteur ne cessent d’augmenter en dépit d’une conjoncture internationale difficile. Plusieurs régions touristiques marocaines sont représentées cette année au salon mondial des voyages et du tourisme et le pavillon de l’ONMT abrite le stand de la RAM et ceux de nombreux opérateurs du tourisme marocain venus prendre contacts avec leurs homologues britanniques et procéder avec eux à l’évaluation des possibilités de programmation et de promotion de leurs produits. Le « world Travel Market » à Londres a pulvérisé cette année tous les records avec la participation de 190 pays alors que le nombre des exposants a atteint 4.886 venant des quatre coins du monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *