Tourisme interne: Le potentiel en chiffres

Tourisme interne: Le potentiel en chiffres

Le tourisme interne représente un volume de nuitées sensiblement supérieur au tourisme récepteur et contribue aujourd’hui pour 30% à l’économie touristique.

40 milliards de dirhams de retombées économiques. C’est ce qu’a rapporté le tourisme interne au Maroc sur l’année 2014. Devenu l’un des piliers du tourisme marocain, force est de constater qu’il contribue à la stabilité du secteur dans un contexte de perturbations mondiales et de concurrence forte entre les pays d’accueil.

Tourisme-MarocDésormais, le tourisme interne représente un volume de nuitées sensiblement supérieur au tourisme récepteur et contribue aujourd’hui pour 30% à l’économie touristique. Cependant, en dépit de sa bonne dynamique, il recèle encore un potentiel de croissance très important et encore inexploité. C’est ce qui se dégage de l’enquête sur le tourisme interne au Maroc en 2014 réalisée conjointement par le ministère du tourisme et l’Observatoire du tourisme afin de suivre l’évolution du marché marocain et de disposer des données clés permettant le paramétrage des actions à mettre en place. Principal constat : Agadir, Marrakech et Casablanca restent les locomotives de l’économie touristique. Des destinations qui ne doivent pas faire oublier le poids des stations du Nord, de Tanger à Oujda, sur le littoral méditerranéen et les stations de la côte Atlantique, de Tanger à Dakhla.

En ce sens, l’enquête démontre que l’aménagement du littoral méditerranéen et les travaux routiers améliorant l’accessibilité de ces stations peuvent amener à court terme une forte croissance de l’accueil des touristes étrangers. En effet, en 2014, pour les séjours à l’intérieur du Maroc, les modes utilisés sont majoritairement terrestres. Moins de 1% des déplacements sont effectués par avion. Les déplacements se partagent entre le bus ou le taxi pour 48% des voyages et la voiture particulière pour 42% des déplacements. Alors que le train est utilisé pour environ 10% des départs. De ce fait, l’observation des modes de transport pour aller dans les principales destinations touristiques traduit fidèlement le mode d’équipement en infrastructures de transport.

En matière de dépenses, les résidents marocains en ont pour une moyenne de 128 dirhams par nuitée et par personne, soit une hausse de 29% par rapport à 2010 où la dépense n’était que de 99 dirhams. Deux évolutions expliquent cette différence entre 2010 et 2014. En premier, il s’agit du poids le plus important des déplacements des catégories supérieures qui représentaient 9% des nuitées en 2010, et qui atteignent 11% en 2014. Ensuite, on retrouve les comportements de dépenses des catégories supérieures en hôtellerie classée qui se rapprochent de ceux des touristes étrangers évaluées à 878 dirhams en 2014 contre 460 dirhams en 2010. En gros, en 2014, la dépense des résidents s’est élevée à 25,5 milliards de dirhams. Cette dépense est en progression de 34% par rapport à 2010 du fait de l’augmentation de la mobilité et des dépenses journalières.

En conclusion, l’enquête relève qu’une très bonne appréciation générale du séjour a été enregistrée. En effet, 99% des enquêtés en témoignent avec 63% qui se déclarent être très satisfaits et 36% satisfaits de leur séjour. En ce sens, les régions avec une grande tradition touristique enregistrent les meilleurs taux de satisfaction.

destination-visitee-MarocAssez satisfaits pour recommander…

Pour leur intention de recommander la destination visitée, l’enquête sur le tourisme interne au Maroc en 2014 révèle que les réponses très positives sont en moyenne de 82%. Néanmoins, certaines régions ont des réponses qui sont inférieures à 70%. Les régions de Casablanca-Settat et de Beni Mellal-Khénifra se distinguent par un taux significatif de réponses très négatives. En contrepartie, les régions de Drâa-Tafilalet et Marrakech-Safi raflent le plus grand taux de recommandations positives. A noter que sur l’ensemble des régions, 78% des résidents ont déclaré avoir l’envie de revenir aux mêmes destinations visitées en 2014.

Visite-destination-MarocTouriste-resident-Maroc

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *