Tourisme : La destination Agadir surmonte sa crise conjoncturelle au 3ème trimestre

Tourisme : La destination Agadir surmonte sa crise conjoncturelle au 3ème trimestre

Grâce aux nationaux en premier lieu, suivis des Russes

Les résultats enregistrés permettent aux professionnels d’annoncer, compte tenu des prévisions et de la reprise constatée, qu’ils peuvent terminer l’année avec un taux de croissance variant entre +2 et +4.

Le troisième trimestre de cette année rééquilibre la balance touristique au niveau de la destination Agadir. Le marché national campe en première position, suivi du marché russe. Malgré tout cela la destination est en perte de vitesse sur les marchés traditionnels, notamment français, anglais et polonais.

Le troisième trimestre 2016 rétablit la balance touristique au niveau de la destination. En effet, les performances enregistrées au cours du mois de juillet, août et septembre viennent remédier à la mauvaise conjoncture touristique enregistrée au cours des deux premiers trimestres. Selon le Conseil régional du tourisme Agadir Souss-Massa, l’analyse des données statistiques au cours de ces mois fait gagner à la destination 11 points. «Nous sommes donc passés de -9% au cours du premier semestre 2016 à +1% durant les 10 premiers mois de l’année. Ainsi nous pouvons d’ores et déjà anticiper et conclure que le secteur touristique à Agadir a surmonté sa crise conjoncturelle au cours du 3ème trimestre 2016». Les résultats enregistrés permettent de ce fait aux professionnels d’annoncer, compte tenu des prévisions et de la reprise constatée, qu’ils peuvent terminer l’année avec un taux de croissance variant entre +2 et +4.

De ce cumul des nuitées et des arrivées durant les dix mois de cette année, il ressort que la destination a eu une augmentation de +1% en arrivées et une légère baisse de -1,16% en nuitées. «Les établissements d’hébergement classés d’Agadir ont enregistré 773.574 visiteurs au cours des dix premiers mois de l’année 2016 par rapport à 766.301 visiteurs en 2015 et ont comptabilisé 3.598.325 nuitées en 2016 par rapport à 3.640.593 en 2015», annonce-t-on. Le marché national continue par ailleurs à occuper la première place. Sa domination est confirmée avec +10,44% en arrivées et 11,10% en nuitées au cours des 10 premiers mois de l’année 2016. Ainsi il confirme sa position de principale demande touristique à la destination Agadir.

Le marché national est suivi du marché russe avec +308,54% en arrivées et 325,30% en nuitées.

La même courbe de hausse est loin d’être réalisée par des marchés traditionnels. Le marché français a chuté avec – 18% en arrivées et en nuitées. Le marché allemand avec -3% en arrivées et -0,04 % en nuitées et le marché anglais avec -6% en arrivées et -10% en nuitées.

La durée moyenne de séjour durant les 10 premiers mois de l’année 2016 a enregistré une baisse, soit 4,65 en 2016 par rapport à 4,75 en 2015. Notons que le taux d’occupation dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les 10 premiers mois de l’année 2016 a enregistré une baisse de -2, soit 47,22% en 2016 par rapport à 48,15% en 2015. Les performances du mois d’octobre confirment une légère baisse des arrivées de – 0,91% et – 3,55% en nuitées. Soulignons que le nombre de touristes est passé de 74.969 en 2015 à 74.287 arrivées en 2016, soit 681 touristes en moins. En corrélation, les nuitées sont passées de 348.058 en 2015 à 335.718 en 2016, soit une perte de 123.400 nuitées. Et bien qu’au cours du mois d’octobre le marché national maintienne ses performances avec 2,46% en arrivées et 2,36% en nuitées et en dépit d’une bonne reprise du marché allemand, cette régression est due à la baisse de fréquentation de certains marchés traditionnels: le marché français avec -4% et le marché anglais de -10%. Même dégringolade enregistrée, au cours du mois d’octobre, au niveau du marché polonais. Les arrivées ont chuté de -34,95 et les nuitées de -42,69.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *