Tourisme : La France maintient sa place

Les recettes provenant des touristes étrangers ont progressé de 2,5%, à 35 milliards d’euros, selon le bilan présenté mercredi par le ministre délégué au Tourisme Léon Bertrand. Il a rappelé que l’objectif était d’atteindre 40 milliards d’ici 2010.
La clientèle européenne est toujours majoritaire (75%), avec une forte progression des touristes espagnols et un nombre de visiteurs néerlandais, suisses et de l’Europe de l’Est en hausse. Les Anglais reprennent la première place aux Allemands en terme d’arrivées.
«Le nombre de touristes chinois augmente encore "fortement" pour atteindre 600.000. En revanche, "le tourisme japonais fléchit de façon significative", bien qu’un "retour en force" ait été observé en fin d’année», selon M. Bertrand.
Si la France est toujours la première destination mondiale, elle reste au troisième rang derrière les Etats-Unis et l’Espagne en terme de recettes.
«La concurrence est de plus en plus difficile" par rapport à "des destinations comme le Maroc, l’Egypte, la Tunisie, où on construit des palaces avec des coûts qui sont très bas», a souligné le ministre. Plus généralement, il a souligné que l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud progressaient plus vite que la France.
Alors que le nombre de touristes dans le monde a atteint un record en 2006, affichant une progression de 4,5% par rapport à 2005, la Chine pourrait détrôner la France en 2020, selon l’Organisation mondiale du tourisme.
Pour maintenir sa position de leader, la «France doit "augmenter les séjours des touristes à forte contribution", notamment des Chinois friands du tourisme de luxe, et miser sur la qualité et "l’authenticité" à travers le développement du "tourisme durable», a dit M. Bertrand.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *