Tourisme : Le Maroc s’attaque au marché chinois

Avec la décision Royale de supprimer, à partir du 1er juin 2016, les visas pour l’ensemble des ressortissants chinois, le Maroc s’ouvre au marché touristique chinois, 1er en tant que pays émetteur de touristes dans le monde, avec 98,2 millions en 2013 et 1er générateur de dépenses touristiques (102 milliards de dollars en 2012).

Dans ce sens le Ministère du Tourisme, l’Office National Marocain du Tourisme, la confédération Nationale du Tourisme et l’Observatoire du Tourisme ont co-organisé, lundi 30 mai 2016 à Casablanca, un séminaire consacré à ce marché à fort potentiel.

En marge de ce séminaire, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad a appelé à saisir les opportunités que présente le marché chinois. Il a ainsi appelé à mettre en place un plan d’action à court et moyen termes, notamment par l’ouverture de lignes aériennes passant par le Moyen Orient et l’Europe, le lancement de campagnes publicitaires dans les médias chinois et l’adaptation de l’offre touristique, hôtelière et gastronomique au besoin de ce marché et la formation des guides.

Le ministre a indiqué que dans le cadre de la vision 2020, le Maroc vise à attirer 100 mille touristes chinois au Maroc. Il a aussi rappelé que les flux touristiques en provenance de ce marché ont atteint 10.515 touristes à fin 2015 avec une hausse de 12 pc par rapport à 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *