Tourisme : Le Maroc séduit les investisseurs africains

Tourisme : Le Maroc séduit les investisseurs africains

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cette maxime correspond parfaitement à l’état actuel des investissements en Afrique. Au moment où les grandes économies mondiales se trouvent prisonnières des tentacules de la crise financière, le continent africain séduit de par sa diversité et ses offres attractives. Le tourisme reste la plus importante composante pour drainer l’investissement dans la région. À cet effet, la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) organise à Casablanca, en partenariat avec le Tourisme Business Council of South Africa, la conférence internationale sur l’investissement dans l’hôtellerie en Afrique. Ces rencontres de deux jours, qui prennent fin aujourd’hui, ont pour objectif primaire de «démystifier» l’Afrique.  Selon les initiateurs de cet événement, la démystification ne peut être faisable qu’à travers la diffusion des belles images du continent reflétant les «success stories» de son tourisme. Compte tenu de la fragilité du tissu économique mondial, l’Afrique a, actuellement, d’importantes opportunités à saisir sur le plan touristique. «Les mécanismes de transmission de la crise internationale font que l’Afrique souffre moins comparativement aux autres continents, un atout qu’on doit offrir à l’ensemble des investisseurs. D’ailleurs, c’est ce qu’on essaye de promouvoir aujourd’hui à travers notre événement», déclare à ALM Tarik Senhaji, président de la SMIT. Dans ce sens, il est important de s’interroger sur la place qu’occupe le Royaume dans cette sphère dynamique. «En réalisant le 1/5 de touristes accueillis en Afrique, le Maroc maintient sa position de leader. En tant qu’acteur touristique, nous nous estimons chanceux d’avoir au Maroc une stratégie globale permettant de donner une impulsion au secteur du tourisme et relever tous les défis y afférents», précise le président de la SMIT. Placé au cœur de l’économie nationale,  le tourisme marocain est doté d’une vision décennale de qualité. Cette stratégie transversale situe le touriste marocain au centre des actions. Ainsi, un nouveau souffle sera donné au tourisme interne, en faisant profiter toutes les composantes de la société marocaine des offres locales.
Par ailleurs, l’assainissement de l’environnement du touriste est garant, entre autres, de la réussite de la Vision 2020, et ce en instaurant un système de gouvernance efficace. Côté investissement, le Maroc est la première cible des opérateurs touristiques mondiaux. «Les investisseurs manifestent régulièrement leur intérêt pour la destination Maroc, notamment Marrakech, qui constitue 50% des intentions d’investissement. Dans ce contexte, nous observons actuellement l’émergence de nouvelles régions marocaines, comme nous remarquons la présence de nouveaux types d’investisseurs, en l’occurrence ceux issus du Moyen-Orient et de la Turquie», souligne M. Senhaji. Autre élément saillant pour le président de la SMIT, la présence d’investisseurs africains, plus précisément les Égyptiens qui considèrent le tourisme marocain comme une importante niche à explorer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *