Tourisme : Le Royal Nautique renaît de ses cendres

Tourisme : Le Royal Nautique renaît de ses cendres

C’est le navire Amiral du futur grand projet de Bourgreg. Entièrement rénové et agrandi, le Royal Nautique marque le point de départ de l’envolée touristique de la capitale administrative. L’établissement dont les murs appartiennent à la wilaya, est affilié au «Groupe LP Gestion Rabat», ensemble  dont font partie notamment «LP traiteur Rabat», «LP Pâtisserie salon de thé» et «l’Atlantic Club de Skhirat Plage». 
Le Club a été repensé entièrement aux normes de sécurité internationales. L’ensemble est articulé autour d’un pavillon central, deux ailes abritant, l’une deux restaurants et l’autre, un centre de beauté et un club. Le tout est flanqué d’un hangar à bateau avec une  rampe d’accès au Bouregreg.  La rénovation a été réalisée dans les standards internationaux avec le cabinet Chakor, comme cheville architecturale et le concours de nombreux maîtres-artisans marocains.
L’établissement propose une riche palette d’offres de restaurations et d’animations culturelles. Toutes les tendances gastronomiques sont représentées, avec un restaurant aux couleurs de l’Italie et de la France (Le Florence) sous la houlette du chef Jacques Breesch. La gastronomie marocaine est bien représentée avec le restaurant «L’Oualja ».
Un espace gourmand (carte sandwicher et –en cas-) prend place autour de la piscine et au bar. Ce dernier lieu, animé par un pianiste aux accents Jazzi et romantique,  est pourvu d’une splendide vue sur le Bouregreg.
Le Club dispose en outre d’une salle à manger privative pour déjeuners et dîners, d’une salle de réunions, d’une salle équipée d’appareils de projection pour séminaires et des salles de sous-commissions.
C’est dire que le concepteur a tenu à réaliser un complexe le plus complet possible, avec notamment une piscine chauffée, une salle de billards, deux salles de squash et un jardin d’enfants. «L’espace se prête parfaitement aux réunions et conventions sans oublier le côté farniente », explique Denis le Maire, qui suivait le projet en pré-ouverture et en ouverture et qui l’accompagne dans sa phase de lancement. Comme l’indique si bien le nom, ce Club réserve aussi tout un pôle aux activités nautiques, avec de nombreuses possibilités, allant de la pratique du jet ski, du canoé, à la promenade sur le Bouregreg.
Pour allier confort et bien-être, le Royal Nautique  dispose  d’un centre de beauté sous licence d’une marque internationale. Sont proposés, entre autres,  divers soins et une ligne de produits corporels, une salle cardio training et un salon de coiffure fitness. L’espace shopping, indispensable pour un projet touristique intégré de l’envergure du Royal Nautique Club, va de la boutique pourvue d’un rayon chocolaterie fine, au bureau de tabac et journaux, à la boutique de ligne exclusive de vêtements siglés RNC.
L’endroit accueillera quelques grands noms de la tradition artisanale marocaine. Entre autres, De Velasco antiquaire Marrakech & Tanger, Micheline Perrin bijoux La Mamounia, Galerie Darkoun et Intensité Nomade, etc. Un programme ambitieux et qui préfigure déjà l’ouverture de «l’Estivale des arts 2006 », où sont attendues les plus grandes signatures actuelles du paysage pictural marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *