Tourisme : Les Allemands viennent pour le climat, la découverte et la sécurité

Tourisme : Les Allemands viennent pour le climat, la découverte et la sécurité

«Les efforts de l’Office du tourisme et des professionnels hôteliers et voyagistes marocains déployés depuis deux ans sur le marché allemand sont en train de porter leurs fruits. Le renforcement important de la capacité de dessertes aériennes sur Marrakech et Agadir l’hiver prochain est de nature à encourager la poursuite de cette politique de reconquête ». C’est en ces termes que Said Mouhid, président de l’Observatoire du tourisme, commente l’évolution constante du flux des touristes allemands au Maroc. Principal marché émetteur du Maroc, l’Allemagne renforce son positionnement dans la sphère touristique nationale. Au premier semestre de l’année, ce marché a consolidé ses parts aussi bien en termes d’arrivées que de nuitées. Il a atteint une bonne performance dans ce sens, dépassant même celle du marché français. Ainsi, ils étaient 278.073 touristes allemands à séjourner au Maroc à fin juin. Un flux en hausse de 12% par rapport à la même période de l’année précédente et de 44% comparé à 2010.

Tandis que le marché français a affiché une évolution différenciée. Les arrivées françaises se sont améliorées de 5% par rapport au premier semestre 2016. En revanche, elles s’inscrivent en baisse de 4% sur une période de 7 ans (2010-2017). La performance se traduit également en nuitées. Les touristes allemands ont réalisé sur la destination Maroc 853.984 nuitées à fin juin contre 571.364 nuitées une année auparavant et 476.693 en juin 2010. Ceci se reflète par une hausse de 49% comparée au premier semestre 2016 et de 79% par rapport à la même période de l’année passée. Concernant la dimension que revêt le marché allemand, premier émetteur de tourisme en Europe, Said Mouhid indique qu’il reste stratégique pour le Maroc. «Solide, structuré et intégré, il représente un potentiel important dans l’approche touristique marocaine de consolidation et développement des marchés matures. C’est un marché très exigeant qui requiert des prestations et une offre de qualité », explique le président de l’Observatoire. Compte tenu des hausses relevées, l’Allemagne se trouve au top 3 des marchés émetteurs.

En termes de nuitées, le marché allemand se situe juste après le marché français et britannique et devance ainsi l’Espagne, la Belgique, les Etats- Unis, la Hollande et l’Italie. L’Allemagne occupe également la troisième place en termes d’arrivées, suivie de la France et de l’Espagne. Les arrivées allemandes précèdent par ailleurs celles du Royaume-Uni, l’Italie, la Belgique, la Hollande et les Etats-Unis. Ce positionnement renforcé est tiré par la spécificité de l’offre marocaine au départ de l’Allemagne. «L’offre s’est, en effet, diversifiée et enrichie, notamment par des destinations culturelles et patrimoniales qui sont venues compléter le segment balnéaire traditionnel», conclut M. Mouhid. Internet, premier canal pour réserver L’engouement pour le Maroc manifesté de plus en plus par les touristes allemands est tiré par les actions promotionnelles, notamment sur la Toile. Se référant à une enquête de satisfaction élaborée fin 2016 par l’observatoire du tourisme, plus de la moitié des touristes ayant visité le Maroc en cette année se sont informés sur le Net. 19% ont été inspirés par les programmes télévisés portant sur le Maroc au moment où 17% des visiteurs allemands ont connu le Maroc via les affichages, les articles de presse et la radio.

La même proportion a opté pour les offres des agences de voyages et transporteurs tandis que 24% des touristes allemands se sont fiés aux recommandations de la famille et amis. S’agissant du mode d’organisation des voyages, il s’avère que 55% des touristes allemands ont organisé leur voyage à travers un site de réservation au moment où 42% ont sollicité des agences de voyages et tour-opérateurs. En termes de motivation, les touristes allemands citent en premier le climat et la découverte. Ces deux facteurs ont été confirmés respectivement par 61 et 47% des touristes. 14% autres ont été motivés par le coût du voyage et 11% par l’aspect durable du tourisme national. Agadir, Inzegane et Saidia … Trois villes marocaines attirent davantage les touristes allemands. Agadir reste incontestablement le premier choix de ces touristes. Ceci se traduit par la hausse constante de la durée moyenne de séjour (DMS), indicateur phare pour évaluer l’engouement des touristes pour les destinations marocaines. De grands changements ont été opérés dans ce sens entre 2015 et 2016. Ainsi, la DMS a grimpé à Agadir passant en une année de 7,4 à 7,6 jours à fin 2016. Ait Melloul Inzegane suit le même trend totalisant une durée moyenne de 7,4 jours en 2016 contre 6,5 jours en 2015. Les touristes allemands passent également beaucoup de temps à Khouribga. Le DMS en cette ville est passée de 4,5 à 6,6 jours en 2016. Saidia est devenue également plus prisée par les Allemands qui y ont passé un séjour en moyenne de 6,4 jours en 2016 contre 3,3 jours en 2015.

Il faut dire que les touristes allemands aiment découvrir l’ensemble du territoire, notamment Marrakech, Mogador, Mazagan, Berkane et Dakhla. Par contre, ils passent peu de temps à Casablanca, Rabat, Tétouan et Tanger soit une durée moyenne de séjour allant de 1,6 à 2,4 jours. Notons que 71% des touristes allemands ayant répondu à l’enquête de satisfaction de l’Observatoire du tourisme ont passé leur séjour dans les hôtels classés. 11% louent ou séjournent dans les riads tandis que seulement 5% optent pour les campings. 1,5 milliard DH dépensés en 2016 Bien qu’ils soient nombreux à venir visiter le Maroc, les touristes allemands ont dépensé moins en 2016 comparativement à l’année passée. Les dépenses totales des touristes allemands à l’intérieur du Maroc se sont chiffrées à 1,5 milliard de dirhams contre 1,9 milliard de dirhams en 2015. La baisse relevée serait de 21%.

Ainsi la dépense moyenne par personne et par nuit passée a basculé de 818 dirhams à 701 dirhams en 2016. Les touristes allemands visitent le Maroc soit en couple (43%) ou bien seuls (36%). Rares sont ceux qui viennent en famille (8%) ou en groupe (3%). Une fois sur place, ces touristes préfèrent visiter des monuments et musées (51%) ou choisissent des prestations de soins et bien-être (26%). 18% des Allemands s’étant rendus au Maroc en 2016 étaient en quête de repos et farniente contre 24% qui étaient intéressés par les balades (13%) et plage (11%). La gastronomie n’a intéressé que 9% des touristes. Mais dans l’ensemble, les touristes allemands ont été satisfaits de leur séjour. 85% se sentent en sécurité. De même, 76% d’entre eux ont été satisfaits de la diversité des offres, de l’accueil et de l’amabilité qui leur ont été réservés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *