Tourisme : Les arrivées culminent de 10,5%

Tourisme : Les arrivées culminent de 10,5%

Une bonne dynamique affichée aux deux premiers mois de 2017

Ils sont 1.326.041 touristes à avoir visité le Maroc depuis le début de l’année. A fin février, à eux seuls les postes-frontières ont enregistré le passage de 674.333 visiteurs.

/box]

Les indicateurs du tourisme ne cessent de se redresser confirmant la reprise d’un secteur ayant tant souffert de la conjoncture économique et politique internationale. La destination Maroc séduit à nouveau inscrivant l’activité touristique en ascension constante. Ceci s’illustre par des croissances à deux chiffres aussi bien en termes d’arrivées que de nuitées. Ce constat est confirmé par les dernières statistiques de l’observatoire du tourisme établis aux  deux premiers mois de l’année.

Ils sont 1.326.041 touristes à avoir visité le Maroc depuis le début de l’année. A fin février, à eux seuls les postes-frontières ont enregistré le passage de 674.333 visiteurs. Ainsi les arrivées cumulées atteignent sur les deux premiers mois de l’année une croissance de 10,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. Une progression tirée par la performance affichée par la majorité des marchés traditionnels et émergents. Sur ce segment, la Chine continue de battre les records avec un pic d’arrivées de 926% à fin février. Les autres marchés de l’Asie ont vu leurs arrivées à destination du Maroc nettement s’améliorer. Celles de la Russie ont progressé sur les deux premiers mois de l’année de 81%. Le marché japonais réalise, quant à lui, des arrivées en hausse de 59%. La même ventilation a été observée au niveau des arrivées de la Corée du Sud.

De même les arrivées des marchés traditionnels ont repris la cadence.

L’ Allemagne affiche dans ce sens une croissance de 12% , suivie de l’Espagne 11%. La France, la Belgique et le Royaume-Uni ont vu leurs arrivées grimper de 6% pour chaque marché.

Les opérateurs hôteliers ont pleinement profité de la grande affluence touristique qu’a connue le Maroc aux deux premiers mois de l’année. La fréquentation des établissements d’hébergement touristique classés a crû de façon considérable. Ceci s’est traduit par des nuitées en hausse de 18,8% sur le mois de février et de 14,8% sur les deux premiers mois de l’année. Les nuitées des non-résidents se sont ainsi améliorées de 20,2% au moment où celles des résidents se sont appréciées de 4,1%. A cet effet, le taux d’occupation s’est consolidé de 4  points à fin février (37%), soit de +12 points pour les hôtels clubs, +5 points pour les hôtels 4 étoiles et 3 points pour les hôtels 5 étoiles. Cette dynamique a également été observée à l’échelle des principales destinations

touristiques du Royaume. Elles ont suivi le même trend haussier en réalisant  des croissances à deux chiffres durant les deux premiers mois de l’année.

Ainsi, les nuitées au niveau des établissements d’hébergement touristique classés de Marrakech ont connu une hausse de 17%.  Agadir a affiché des nuitées en hausse de 19% au moment où celles de Fès ont  atteint une performance de 37%. Les nuitées à Tanger et à Casablanca se sont pour leur part hissées respectivement à 25 et 8%.

En revanche, l’activité touristique des non-résidents au Maroc n’a pas généré de fortes recettes. Comparé à la même période de l’année dernière, les touristes étrangers ont généré des recettes en baisse de 3,9%, soit 7,4 milliards de dirhams en 2016.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *