Tourisme : les CRT exigent de nouvelles ressources

Le Conseil régional du tourisme (CRT), vecteur du développement de l’industrie touristique, est appelé à se doter de ressources humaines qualifiées et de moyens de financement à la hauteur des missions qui lui sont dévolues, ont plaidé les participants à un atelier sur le "pilotage institutionnel".
Lors de cet atelier, organisé en marge des 4èmes Assises nationales du tourisme, qui se sont ouvertes samedi Agadir, les intervenants ont souligné que les CRT constituent un espace de concertation, de réorientation et de réflexion sur les différentes problématiques qui préoccupent les professionnels du secteur. Ils ont mis l’accent sur le rôle de suivi et d’accompagnement qu’ils jouent pour l’aboutissement des programmes de développement régional touristique (PDRT).
Animant ce panel, le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale,  Adil Douiri, a appelé à la "contractualisation des objectifs" entre le central et le local de façon à rendre la mission du CRT plus évidente, vu que cette structure est un cadre d’exécution du contrat-programme relatif ce secteur.
Le CRT est un lieu de rencontre entre les professionnels, les élus et l’administration et un relais local de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) pour la promotion des projets d’animation touristique, a ajouté le ministre, déplorant le manque de ressources humaines qualifiées au sein de ses structures. Pour Saâd Hassar, wali, secrétaire général du ministre de l’Intérieur, les réalisations accomplies dans le secteur du tourisme sont "positives" et ont permis d’aller au-delà de la problématique de gouvernance dans ce secteur pour se focaliser sur des questions de fond, telle l’organisation institutionnelle.
Il a mis l’accent sur les efforts de concertation et de coordination déployés par les différents intervenants dans le secteur et qui ont abouti à la mise en place du concept de "management expert", ce qui a permis de booster les investissements touristiques et de favoriser un climat de croissance du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *