Tourisme : Les lueurs de reprise bel et bien confirmées

Tourisme : Les lueurs de reprise  bel et bien confirmées

Environ 2,1 millions de touristes ont visité le Maroc au premier trimestre de l’année. Les arrivées aux postes frontières se sont ainsi appréciées de 7,9% par rapport à la même période de l’année précédente.

L’activité touristique a renoué avec la croissance au titre des premiers mois de l’année. La tendance était au vert et ce pour l’ensemble des indicateurs du secteur. Ainsi, la destination Maroc reprend de plus belle. Un engouement confirmé par l’affluence des touristes étrangers aux différentes villes du Maroc. Environ 2,1 millions de touristes ont visité le Maroc au premier trimestre de l’année. Les arrivées aux postes frontières se sont ainsi appréciées de 7,9% par rapport à la même période de l’année précédente. De ce volume, les arrivées des touristes étrangers de séjour se sont améliorées de 11,7%. Les arrivées des Marocains résidant à l’étranger ont également connu une hausse évaluée à 2 ,7%. C’est ce qui ressort des dernières statistiques établies par l’Observatoire national du tourisme. Par marché émetteur, l’Allemagne et la France ont vu leurs arrivées à destination du Maroc se consolider de 6%. Elles sont suivies du Royaume-Uni et la Hollande (5%) , de l’Espagne (4%) et de la Belgique (3%). Les nuitées ont pour leur part évolué de 16,3% par rapport à la même période de l’année précédente. L’Observatoire recense dans ce sens 4.600.363 nuitées au niveau des établissement hôteliers touristiques classés du Maroc. Les non-résidents ont totalisé 3.271.395 nuitées contre 1.328.968 nuitées réalisées par les touristes résidents. Le taux d’occupation s’est établi à 39%. Il a grimpé à cet effet de 4 points. En revanche, le premier trimestre de l’année a connu une décélération des recettes voyages. Ces dernières ont connu un net ralentissement par rapport à la même période de l’année passée. Les recettes se sont ainsi élevées à 12,1 milliards de dirhams contre 12,7 milliards de dirhams, en baisse de 4,9% comparé au premier trimestre 2016.

Forte croissance des marchés émergents

Les marchés émergents continuent de montrer une performance soutenue réalisant des pics d’une période à l’autre. A titre d’exemple, le marché chinois a vu ses arrivées vers le Maroc atteindre une hausse de 784%.  Les arrivées russes ont maintenu leur trend haussier.  Elles se sont hissées au premier trimestre de 2017 de 79% devançant ainsi les marchés coréen et japonais. Le volume des arrivées enregistré par le marché coréen a augmenté de 63%. La performance du Japon dans ce sens est évaluée à 62%. Le marché américain continue d’émettre de plus en plus de touristes au Maroc. Les arrivées en provenance des Etats-Unis se sont consolidées de 31% contre une hausse de 28% en provenance du Brésil. Notons que plus de 1,2 million de touriste étrangers ont franchi les postes frontières marocains au premier trimestre au moment où 850.202 MRE sont rentrés au pays durant les trois premiers mois de l’année. Les autorités ont noté le passage de 629.428 touristes français, 412.726 touristes espagnols, 130.404 touristes allemands, 133.120 touristes britanniques, 109.294 touristes belges, 102.439 touristes hollandais, 77.852 italiens et 58.746 touristes américains.

Un pic des nuitées à Fès et Tanger

Les deux pôles touristiques du Maroc continuent de totaliser une grande part des nuitées. Marrakech et Agadir ont généré, à elles seules, 61% des nuitées au premier trimestre de l’année. Les deux villes ont enregistré une hausse de 19% de leurs nuitées, soit 1,67 million de nuitées à Marrakech et 1,17 million de nuitées à Agadir.  La durée moyenne de séjour est estimée à 3,2 jours pour la ville ocre et de 5,6 jours pour Agadir.  Les hôtels casablancais ont enregistré 529.714 nuitées, en hausse de 13% par rapport à l’année précédente avec une durée moyenne de séjour de 2,1 jours. Le premier trimestre de l’année a été marqué par une importante hausse des nuitées au niveau de Fès, Ouarzazate et Tanger. L’Observatoire relève dans ce sens des hausses respectives de 32,27 et 25%. Les nuitées à Tétouan, Meknès et Tanger ont également affiché une croissance au premier trimestre. En parallèle, la destination El Jadida n’a pas drainé assez de touristes au premier trimestre de l’année. Les nuitées ont connu un repli de 12% par rapport à la même période de l’année passée. La baisse a également été relevée au niveau des nuitées à Oujda et Saidia. Les nuitées ont fléchi de 8% au titre des trois premiers mois de l’année. A souligner que sur les 4 millions de nuitées enregistrées durant le trimestre, 3,27 millions ont été réalisées par les touristes étrangers contre 1,32 million de nuitées des touristes résidents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *