Tourisme: Les Marocains plébiscitent Al-Hoceima

Tourisme: Les Marocains plébiscitent Al-Hoceima

Cet engouement des Marocains pour la perle de la Méditerranée atteint certes son niveau le plus élevé en été. Il en résulte une forte affluence des touristes nationaux pendant cette saison estivale. 

Celle-ci est, grâce à ce type de clientèle, à l’origine en moyenne de 60% de l’ensemble des nuitées réalisées dans l’ensemble de la province d’Al-Hoceima. Les professionnels du tourisme, en particulier les hôteliers de cette province, ont de quoi se frotter les mains avec leurs établissements affichés complet peu de temps après l’Aïd Al Fitr. Ce qui leur permet aussi, cette année, de sauver la mise, et ce, en dépit d’un début de saison estivale 2015 grignotée par le mois de Ramadan.

Selon les statistiques officielles relatives à la province d’Al-Hoceima, les touristes nationaux ont réussi, à eux seuls, d’y accaparer, pendant la période de janvier-mai 2015, quelque 15.391 nuitées. Et ce, sur un total global de 19.093 nuitées assurées dans plus avec 32 établissements d’hébergement hôtelier et touristique classés que compte cette province. Ce qui permet aux touristes nationaux de se positionner en première ligne en termes de nuitées. Ils sont suivis de très loin par les Espagnols, les Français et les Hollandais.

Alors que  la même source fait part que les touristes nationaux se sont accaparés, en  2014, la part du lion avec 44.707 nuitées. Et ce, sur un total global de 57.881 nuitées, réalisé sur l’ensemble de la province. Le reste de 10.174 de nuitées y est assuré par les différents marchés étrangers, permettant aux Espagnols et aux Français de maintenir, au cours de l’année précédente,  respectivement leurs positions au deuxième et troisième rang.

Il est à noter qu’à l’instar de la plupart des destinations côtières au Maroc, Al-Hoceima qui se distingue par ses belles  plages, dont celles de Bades et Quemado, continue de souffrir de sa saisonnalité touristique. Ce qui amène les responsables et les professionnels du tourisme  à appeler, à maintes reprises, au renforcement entre autres des infrastructures touristiques et l’organisation des activités de loisirs tout au long de l’année.  Surtout que la province ne bénéficie en sa totalité et jusqu’à présent d’aucun hôtel de cinq étoiles ou de maisons d’hôtes de première catégorie, dignes de l’une des destinations à fort potentiel touristique au Maroc.

Elle ne dispose de même que d’environ 1.720 lits répartis sur une liste de plus de 32 établissements d’hébergement hôtelier et touristique classés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *