Tourisme : Les Marocains plébiscitent la région du Nord en été

Tourisme : Les Marocains plébiscitent la région  du Nord en été

Comme chaque été, le Nord du Maroc est une destination de choix pour les touristes. Cet engouement pour cette région atteint tous les records cet été. Il reste que cette grande affluence des vacanciers résulte du fait que cette partie du Royaume regorge de belles plages de la côte méditerranéenne, mais aussi de celles du littoral atlantique. Et bien que l’infrastructure d’accueil et d’animation fasse défaut dans la plupart de ces zones côtières, le Nord réussit, chaque année, et grâce à ses atouts balnéaires, à drainer et fidéliser d’un nombre important de visiteurs de différentes nationalités. Les touristes nationaux (suivis des Marocains résidant à l’étranger) continuent encore cet été de détenir la première place parmi les vacanciers ayant opté pour cette région pour passer leurs vacances estivales.

Parmi les villes côtières les plus plébiscitées par les visiteurs nationaux, figure la perle du Nord qui dispose, en plus de ses atouts balnéaires, de plusieurs lieux mythiques tels que les Grottes d’Hercule, Sour Al Maâgazine (le mur des paresseux) ou encore le café Hafa, qui se distingue par sa vue imprenable sur la baie de Tanger. Surtout que les donnés statistiques relatives à la ville du détroit continuent toujours de placer les Marocains en première place avec 50% des arrivées et des nuitées. Pour ces deux dernières saisons estivales, les touristes arabes, en particulier saoudiens, ont amélioré leur positionnement parmi l’ensemble des visiteurs de la ville. En raison du choix du Roi d’Arabie Saoudite Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud et sa famille de passer, pour la deuxième année consécutive, leurs vacances d’été à Tanger.

Et ce, au grand bonheur des établissements d’hébergement touristique haut de gamme qui ont vu, dès le début de ce séjour royal (plus précisément du 14 juillet au 14 août), et grâce à la cour et aux invités du Souverain saoudien, leurs taux d’occupation tirés vers le haut.
Outre Tanger, le balnéaire joue encore plus cet été en faveur des villes côtières dans la région de Tétouan, telles que Martil, Mdiq et Fnideq.
En raison de leur proximité de Sebta, les différents commerces de ces trois villes, en particulier ceux approvisionnés des articles de contrebande en provenance de ce préside marocain occupé, voient aussi leurs chiffres d’affaires augmenter pendant cette période estivale.

Parmi les autres destinations prisées de la région durant l’été, figure Al Hoceima qui connaît une grande affluence des touristes nationaux grâce à ses belles plages, dont celles de Bades et Quemado. Ce type de visiteurs est généralement à l’origine, en moyenne, et au cours de l’année, de 60% des nuitées effectuées dans cette ville et ses zones avoisinantes.

Il y a lieu de citer, dans ce contexte, l’engouement des Marocains pour Asilah, qui a atteint cet été un niveau très élevé, du fait qu’elle se distingue, en plus de ses sites culturels et touristiques de la médina, par ses plages, en particulier celles situées à quelques dizaines de kilomètres de la ville, telles que Rmilat, Sidi Mghayit ou encore Briech. Sans oublier bien sûr Larache qui est connue aussi bien par ses recettes de poisson (comme ses anchois et sardines salés) que par son célèbre et grand Patio (boulevard) Atlantico qui est pris d’assaut par les amateurs des promenades nocturnes sur la corniche.

Elle continue de tirer en grande partie ses forces comme destination de choix grâce à ses plages comme celle de Ras- Rmel, située à neuf kilomètres de la ville et s’étendant sur plusieurs kilomètres sur l’océan Atlantique. Reste que malgré cet engouement des Marocains pour la région du Nord, celle-ci manque énormément des établissements d’hébergement hôtelier et touristiques bien adaptés aux besoins de cette catégorie de clientèle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *