Tourisme : Les Turcs prospectent le marché marocain

Tourisme : Les Turcs prospectent le marché marocain

La première session de la commission maroco-turque du tourisme s’est ouverte, mercredi à Rabat, sous la co-présidence du ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale, Adil Douiri, et du ministre turc de la Culture et du Tourisme, Atilla Koç. Cette session intervient tout juste après la 11ème édition de la Foire internationale du tourisme et du voyage pour l’est de la Méditerranée, tenue du 14 au 18 février dernier.  Le  Maroc était présent à cet événement avec un stand de 110 m2, animé par le bureau de l’Office marocain du Tourisme de Dubaï et par l’Agence Recep Tour, récompensée du prix de la meilleure animation.
Pour sa part, cette commission mixte du tourisme intervient au terme d’une année 2006 marquée par une croissance de 12% des arrivées au Maroc contre une baisse de 3% en Turquie. Il faut dire que cette destination subit les contre-coups de la grippe aviaire, responsable de la baisse de 23,9% du tourisme durant l’été dernier. De janvier à mai 2006, le recul est de 10,5 % par rapport à la même période de 2005, avec 5,5 millions de visiteurs, selon l’Institut turc de la statistique. Pour le seul mois de mai, les visiteurs étrangers ont chuté de 16,7 % à 1,92 million, contre 2,3 millions en mai 2005. La plus forte désaffection a été constatée en Europe, dont l’Allemagne, premier marché émetteur, est passée de 484 000 visiteurs en mai 2005 à 351 000 en mai 2006.
L’enjeux de la destination Turque pour les agences de voyages marocaines est énorme : près de 30 000 marocains se rendent chaque année en Turquie. En tant que marché émetteur, la Turquie et ses 80 millions d’habitants intéresse les grandes agences de voyages marocaines.
L’ouverture il y a deux ans d’une représentation officielle de la RAM à Istanbul et la mise en place par la compagnie nationale d’une liaison directe a considérablement boosté le flux entre les deux pays.
Durant sa visite de quatre jours , le ministre turc accompagné d’une délégation composée de députés et d’opérateurs privés du secteur du tourisme, rencontrera les professionnels marocains. Une session avec le CRT de Casablanca est prévue pour le vendredi 22 février 2007.  Selon un communiqué de l’ambassade de Turquie à Rabat, cette visite «illustre clairement la volonté des deux pays de consolider leur coopération, de renforcer leurs liens de partenariat et d’échanges dans le domaine du tourisme», ajoute la même source.
Au cours de son séjour, le ministre turc aura des entretiens avec plusieurs responsables marocains, au même titre qu’il devra se rendre à Fès et rencontrer les tours opérateurs du Maroc à Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *