Tourisme : Maroc-EAU : des projets pour le tourisme

Tourisme : Maroc-EAU : des projets pour le tourisme

Les relations maroco-émiratises se renforcent par deux nouveaux accords d’investissements d’un montant global de 1,75 milliard de dollars. La cérémonie de signature de ces deux accords a été présidée par SM le Roi Mohammed VI et SA Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane, président des Emirats Arabes Unis, dimanche 23 juillet, au Palais royal de Casablanca. Ces accords concernent des projets basés à Rabat et à Marrakech. La période de réalisation s’étalera sur les cinq années à venir. Conclus entre l’Etat marocain d’une part, et deux des plus grands groupes des Emirats arabes unis en l’occurrence «Reem Investments» et «Sorouh» d’autre part, ces accords se consacrent principalement au développement du secteur du tourisme. Et c’est la ville de Marrakech qui se taille la part du lion avec la somme de 1 milliard de dollars. Ainsi, «Reem Investments» a jeté son dévolu sur une zone dans la région d’Ourika, située à moins de 10 kilomètres du centre-ville, pour construire son projet touristique. Sur une superficie d’environ 200 hectares, cette société d’investissement veut créer « un golf de 18 trous, trois hôtels avec plus de 2.500 lits, des résidences d’habitation et des infrastructures d’animation économiques et commerciales ». Ce nouveau projet dans la ville ocre permettra la création de 6.500 emplois directs.
S’agissant de Rabat, sa part dans cet investissement s’élève à 750 millions de dollars. Il s’agit d’un accord de partenariat entre l’Agence d’aménagement du Bouregreg et « Sorouh ».
«Ce joint-venture porte sur le développement des projets prévus sur la séquence « Bab Al-Bahr » qui s’étend sur près de 70 hectares, avec une superficie construite de 400.000 m2. Aux termes de cet accord, les deux parties s’engagent à hauteur de 50 % sur l’ensemble des investissements prévus en phase de développement », précise-t-on du côté de l’Agence d’aménagement du Bouregreg. Pour rappel, la séquence « Bab Al-Bahr» prévoit la réalisation de complexes résidentiels, une cité des arts et métiers, des hôtels, des résidences touristiques en plus d’un quartier d’affaires. «Reem Investments» et «Sorouh» s’ajoutent donc à «Dubai International Propreties» et « Emaar» qui sont déjà présents dans différents projets immobiliers et touristiques à travers le Royaume. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *