Tourisme : M’diq : bientôt 5000 lits de plus

Tourisme : M’diq : bientôt 5000 lits de plus

Qui reprendra l’hôtel Holidays, un établissement de 300 clés en front de mer à M’diq? Réouvert récemment, l’établissement suscite beaucoup d’intérêt au sein de la communauté des investisseurs. Propriétaire du terrain et des murs,  la Caisse de Dépôt et de Gestion  a reçu l’offre d’une dizaine d’investisseurs dont le tandem Atlas Voyages-Marmara, Look Voyages et l’opérateur marocain Mestari Mekki, l’Européen Opodo et Promo Vacances.
L’offre du tour-opérateur allemand TUI n’a pas été retenue. Elle a été estimée inférieure aux prévisions. La délibération est imminente, apprend-on auprès des milieux intéressés par le dossier.  Une telle affluence s’explique, selon les spécialistes, plus par l’attrait du terrain, pied dans l’eau, que par la qualité de l’établissement en question. Le Holidays dont la capacité pourrait atteindre au bas mot 500 lits une fois rénové, se trouve par ailleurs dans une zone censée accueillir le plus grand complexe touristico-immobilier de la région.
Annoncé en septembre 2005, ce programme de 5000 lits devra en grande partie inclure l’existant. Sur plan, il est prévu une zone touristique de 104 hectares avec des unités résidentielles et animation et un golf de 18 trous. Dans cette configuration, explique-t-on, on devra éviter les erreurs du passé en faisant passer l’hôtellerie avant l’immobilier. Exit donc les villas en face de la mer.
Les unités balnéaires de nouvelle génération verront le jour d’ici 2008 à 2009. La CDG pilote le projet en partenariat avec Interdec Holding, de l’opérateur Omar Kabbaj. Ce projet prévoit, en effet, que les unités soient cédées à des opérateurs professionnels «disposant de circuits de commercialisation» ;  une opportunité saisie par Barcelo et Fadesa. L’apport de la CDG et de la Direction des domaines sera déterminant tant dans la mise en place des accords avec les TO que dans la mobilisation du foncier pour la réalisation de l’objectif des 5000 lits.
Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan d’action pour le développement touristique du littoral M’diq –Fnideq. Un plan d’action articulé en plusieurs volets : développement du produit touristique, développement et mise à niveau  d’équipements d’animation et de loisirs, création d’un Institut de formation en tourisme à M’diq, mise à niveau de l’aéroport de Tétouan, et, entre autres, création d’une marque de littoral avec un nom et une identité visuelle. L’attribution de l’hôtel Holidays marquera sans doute le point de départ de ce grand chantier.
Reste à savoir si les choix de la CDG se porteront sur un investisseur hôtelier à même de prendre plus de risques dans l’investissement sur les murs ou, au contraire, sur un tour opérateur dont la commercialisation du produit reste la pièce maîtresse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *