Tourisme : Medz ressuscite l’Oued Fès

Tourisme : Medz ressuscite l’Oued Fès

C’est l’un des plus grands projets urbains de la ville de Fès pour les huit  prochaines années. L’aménagement touristique de l’oued Fès, inauguré par SM le Roi Mohammed VI, le 17 janvier 2007, donne le coup d’envoi effectif de la vision Fès 2015. Il s’agit d’ici huit ans  de permettre à la ville de réaliser 1.880.000 nuitées dans les hôtels classés, à raison d’une durée moyenne de séjour de deux jours et demi et un taux d’occupation des capacités hôtelières de l’ordre de 58%. C’est loin d’être gagné, vu que le taux d’occupation actuel de Fès se situe souvent en dessous des 40%. Pour arriver à ces objectifs, la construction de 5 400 lits est nécessaire. Cette capacité additionnelle sera en partie réalisée par la CDG Développement, à travers sa filiale Medz, laquelle est le maître d’ouvrage dans l’aménagement de l’unité touristique de l’Oued Fès, en partenariat avec le ministère du Tourisme et l’Office national des chemins de fer. Située en plein cœur de Fès, au pied du Méchouar, le site d’aménagement touristique Oued Fès est traversé par l’oued du même nom et s’étale sur environ 171 hectares. Dans ce projet, la direction de  Medz dit avoir veillé «à ne pas rompre le sentiment naturel, mais plutôt à restituer, par son biais, une écologie et un art de vivre perdus au fil du temps». La première image de ce site sera donc celle d’une «forêt claire» structurée autour de l’eau et des zones humides de l’oued.
Afin d’optimiser autant que possible les lieux d’accueil des spectateurs, la conception des espaces résidentiels et des hôtels a été particulièrement soignée. Le parcours de golf a été également étudié de façon à ne poser aucun problème de sécurité pour les non-golfeurs. L’accès principal reste piéton, le long de l’oued, et la bonne liaison entre les hôtels est assurée grâce à des pistes de buggys.
Les caractéristiques du site vont permettre de faire vivre des expériences de golf d’une grande diversité en créant des fairways dans les bois au nord de l’oued et le long du cours d’eau en détournant l’oued pour créer des lagons et pièces d’eau qui serpentent à travers le site.
Le site (voir encadré), qui sera construit, représente un projet-phare pour le Programme de développement régional touristique de la ville de Fès. Il accompagnera le développement économique que connaît la ville, notamment à travers l’adjonction d’une capacité de 2250 lits supplémentaires. A noter que Medz compte à son actif deux zones touristiques, Aguedal à Marrakech et Ghandouri à Tanger. La filiale de la CDG Développement est également en train de réaliser le projet de Casashore à Casablanca, le projet Technopolis à Rabat et le projet du parc industriel de Jorf Lasfar.

Un projet structurant

D’un coût global de 682 millions de dirhams comprenant un  parcours de golf de 18 trous, le  projet devrait drainer un investissement estimé à 2 582 millions de dirhams pour la valorisation des éléments suivants :
– Deux hôtels 5 étoiles d’une superficie de 50 500 m2;
– Un hôtel club d’une surface de
 67 000 m2;
– Un hôtel riad 4 étoiles d’une
surface de 22 000 m2;
– Un hôtel 3 étoiles d’une surface de 10 000 m2;
– Une zone villas de haut standing d’une superficie de 275 000 m2;
– Une zone de logements collectifs de R + 3 sur une surface
de 145 000 m2;
– Une zone d’animation et de commerce de 17 000 m2.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *