Tourisme : Promotion des sports extrêmes dans le Souss

Tourisme : Promotion des sports extrêmes dans le Souss

Une bourse de 15 millions de dirhams pour la promotion des sports extrêmes, notamment le trekking, le quad, le surf… La région Souss Massa Drâa vient de lancer un appel à projets pour le développement de la micro-entreprise dans le secteur du tourisme. Pour créer de l’animation autour de son produit touristique, la ville d’Agadir attend des propositions jusqu’au 30 mars. «Le conseil de la région Souss-Massa Drâa a lancé un appel à projets pour soutenir et accompagner, sur les plans financier, technique et procédural, les porteurs de projets ou d’idées capables d’innover et d’apporter une valeur ajoutée au secteur touristique régional», précise –t-on au conseil.
En effet, le volet des sports extrêmes est la troisième tranche d’un programme de développement touristique initié par la ville en partenariat avec le Centre régional d’investissement de la région, la Chambre de commerce d’industrie et des services ainsi que la délégation du tourisme à Agadir. La première et deuxième tranches ont été axées sur la création de gîtes, d’auberges ainsi que des hôtels. L’étude réalisée par le cabinet McKinsey dans cette zone a démontré les potentialités du secteur du tourisme dans le développement de cette région.
Ainsi, ce cabinet a donné des estimations sur les retombées d’un meilleur développement touristique axé sur une augmentation de la valeur ajoutée du secteur et de la dépense moyenne par touriste. Pour les retombées directes, on s’attend donc à une manne annuelle de  90 à 150 millions euros en plus de la création de 1.500 emplois. En améliorant le produit touristique, cette étude table sur une amélioration du taux de retour permettant de générer entre 10 et 25 millions euros. Six critères d’éligibilité ont été définis pour bénéficier de cette bourse qui peut couvrir jusqu’à 30 % du montant global de l’investissements, avec un plafond de 900.000 dirhams. Les projets doivent avoir un maximum de 3 millions de dirhams d’investissement. L’attention sera accordée aux éléments d’originalité et d’innovation, en cohérence avec les opportunités de développement de la région. Le projet doit être implanté dans cette région, notamment dans les zones rurales. Pour les types de structures, ces entreprises peuvent se constituer en personne physique, en coopérative, en association…Le projet doit créer au moins 5 emplois de manière permanente. Pour le porteur de projet, il doit présenter une formation et une expérience suffisantes dans le domaine choisi. Et c’est une cellule créée au sein du conseil de cette ville qui chapeaute les différentes étapes de ce projet.

Quelques chiffres-clés

Dans la région Souss Massa Drâa, on compte146 établissements hôteliers classés, 32.400  lits (30 % de la capacité d’hébergement nationale), 35 résidences  touristiques ou villages de vacances, 4 millions de nuitées par an pour 1 million de touristes. Selon le portail de cette région, le tourisme est une activité qui permet de dégager un PIB de 7 milliards de dirhams (20 % du PIB régional) et offre du travail à 150  000 personnes (16 % des emplois de la région).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *