Tourisme : Région Souss-Massa-Tata, les professionnels poursuivent leur offensive sur le marché russe

Tourisme : Région Souss-Massa-Tata, les professionnels poursuivent leur offensive sur le marché russe

Dans le cadre des actions promotionnelles de l’ONMT Russie et des professionnels du Conseil régional du tourisme Souss-Massa-Tata, Agadir accueillera du 19 au 21 octobre une délégation de l’Union de l’industrie touristique russe (RST).

Les efforts se poursuivent pour programmer la destination pendant la période hivernale. Une délégation de l’Union de l’industrie touristique russe sera reçue à Agadir du 19 au 21 octobre.

Un mois après l’organisation du Forum maroco-russe, la destination met les bouchées doubles pour maintenir sa séduction des touristes russes. Ainsi et dans le cadre des actions promotionnelles de l’ONMT Russie et des professionnels du Conseil régional du tourisme Souss-Massa-Tata, la ville accueillera du 19 au 21 octobre une délégation de l’Union de l’industrie touristique russe (RST). Cette délégation sera composée des représentants de la RST, des tour-opérateurs, agents de voyages ainsi que des journalistes russes. Il est à souligner que les responsables de la destination ont manifesté un engagement pour relancer ce marché, qui annonce les prémices d’une reprise selon les dernières statistiques du CRT.

Des engagements clairs ont été émis lors du panel regroupant les professionnels de la destination et leurs homologues russes, à l’occasion du forum maroco-russe, il y a de cela un mois. Le point focal visé par les hôteliers de la ville étant de permettre une programmation en période d’hiver. Pour ce faire, la question de la baisse des prix des séjours a été traitée et les professionnels sont engagés à adapter leurs offres à la demande de la clientèle russe. Par ailleurs, le volet aérien fait toujours défaut. Un appel a été lancé pour ainsi mettre en place des dessertes aériennes directes et sans escale à Casablanca. Du côté de l’ONMT Russie, une campagne de communication sera lancée durant la période du mois d’octobre et de novembre pour faire suite à la première vague de communication lancée durant les trois mois de mars mai et avril sur les différents médias. Côté concurrence, la Tunisie semble regagner du terrain et s’imposer dans les programmations des TO. Selon les médias tunisiens, les nuitées de ce marché ont enregistré une augmentation considérable qui dépasse de loin celles de la même période de l’année 2015. Ainsi, les nuitées enregistrées dans l’île des Lotophages ont dépassé les 740 mille nuitées au mois de juillet avec un taux d’occupation de 71%. Une hausse estimée à 120% par rapport à l’année 2015 alors que le taux d’occupation n’a guère dépassé les 27%.

Ceci étant, le retour de la concurrence de la Tunisie reste assez timide par rapport aux performances enregistrées au niveau de la destination. Le marché russe a affiché une augmentation de l’ordre de 523% en arrivées et 274% en nuitées, en comparant 2015 et 2016.

Côté statistiques, les chiffres enregistrés au cours du mois de septembre 2016 montrent que le mouvement touristique a enregistré une augmentation des arrivées de 13% et 4% des nuitées. Par ailleurs, le nombre de touristes est passé de 75.682 en 2015 à 85.343 arrivées en 2016, soit 9.661 arrivées supplémentaires. Les nuitées sont passées de 371.889 en 2015 à 386.116 en 2016, soit un gain de 14.227 nuitées. Les autres marchés émetteurs ont connu une nette augmentation durant le mois de septembre. Notons que le marché français a enregistré une augmentation de 4%, le marché anglais 10% et le marché hollandais 47%. Le marché allemand, quant à lui, continue sa dégringolade. Il a affiché au cours du même mois -11%.

Par ailleurs, le cumul de la période allant du mois de janvier au mois de septembre affiche une baisse considérable des marchés classiques aussi bien en termes d’arrivées que des nuitées. Le marché français a ainsi baissé de -18% en nuitées et arrivées. Le marché polonais a connu, pour sa part, une dégringolade de l’ordre de -41% alors que le marché anglais a enregistré une baisse de -9%. Ceci étant, et selon les statistiques du CRT Souss-Massa-Tata, le cumul des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les neuf premiers mois de l’année 2016 laisse voir une augmentation de +1,15% en arrivées et une légère baisse de -0,91% en nuitées.

Les nationaux ont toujours la cote

Le marché national a maintenu sa domination des marchés émetteurs avec +11% en arrivées et 12% en nuitées au cours des 9 premiers mois de l’année 2016. Ainsi il confirme sa position de principale demande touristique à la destination d’Agadir, suivi du marché russe avec +334% en arrivées et 335% en nuitées. Les établissements d’hébergement classés d’Agadir ont enregistré 699.287 visiteurs au cours des neuf premiers mois de l’année 2016 par rapport à 691.332 visiteurs en 2015 et comptabilisé 3.262.607 nuitées en 2016 par rapport à 3.292.535 en 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *