Tourisme : Risma profite de l’embellie

Tourisme : Risma profite de l’embellie

Dans un contexte favorable, l’opérateur Risma enregistre un chiffre d’affaires de 568,1 millions de dirhams,  en progression de 18% sur les neuf premiers mois de l’année en cours.  Le résultat opérationnel avant amortissements, loyers, taxes, frais financiers et redevances, s’élève à 243,2 millions de dirhams, en croissance de 22% à périmètre comparable. 
Au 30 septembre 2006, ce sont 853 405 nuitées qui ont été enregistrées par Risma, soit 6,7% des parts de marché. Une nouvelle qui ravit forcément l’actionnariat majeur de Risma, lequel ne connaît aucune modification. Exit donc le retrait de CFG Développement, qualifié de «rumeur» par Maroc Thépôt, directeur général d’Accor Maroc. 
Cette performance s’explique d’abord, selon le management de Risma, par la croissance du périmètre d’activité. Les hôtels ouverts en 2005 ont généré 56.165 nuitées sur la période. Autre facteur important, la progression de 11% du prix moyen par chambre sur tous les hôtels du groupe Accor, compensant ainsi la légère baisse (0,8%) du taux d’occupations.
Ces bonnes performances devraient profiter au titre Risma en Bourse, traité actuellement aux environs de 415 dirhams. Cela d’autant que le programme de développement prévoit de nouvelles additions de capacité.
Ainsi, deux hôtels sont actuellement en cours de finalisation. Il s’agit, en premier lieu, de l’Ibis Moussafir Marrakech Palmeraie dont l’entrée en activité devait avoir lieu hier, 20 décembre 2006. Situé au pied de l’Atlas, à 12 km de l’aéroport, cet établissement compte 147 chambres (dont six communicantes et quatre pour handicapés) et six suites. Autre projet prévu à Marrakech, un “suite-hôtel“  de 100 chambres bâti sur une carcasse d’hôtel située en face de Sofitel Marrakech. Montant de l’investissement : environ 70 millions de dirhams. Le groupe lancera dès le mois de janvier la construction d’un Ibis de 152 chambres  à Essaouira. Les travaux pour un nouvel Ibis à Tanger sont programmés aussi en 2007. Concernant Casablanca, l’Ibis Sidi Maârouf rejoindra la vingtaine d’établissements du groupe qui seront en activité dès le mois de février 2007.
Par ailleurs, les travaux sont notamment en cours pour l’Ibis Moussafir et le Novotel incrits dans le cadre du projet Casa City Center. Ce complexe, censé changer le rapport de forces dans le secteur hôtelier casablancais, sera opérationnel au mois de septembre 2007. Autre ouverture attendue mais pour la mi-2008, le Sofitel Thalassa Resort sur la zone de Founty II à Agadir.
Dans l’ensemble, seul un seul indicateur, à savoir le  taux d’occupations des hôtels gérés par le groupe hôtelier Accor  est en recul. Cet indice, qui s’établit à 69,5%, est néanmoins supérieur à la moyenne nationale évaluée à 50% sur la période.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *