Tourisme: Une valeur ajoutée de 48 milliards de dirhams en 2013

Tourisme: Une valeur ajoutée de 48 milliards  de dirhams en 2013

Le Produit intérieur brut (PIB) dégagé par l’activité du secteur a connu une amélioration importante durant ladite période. L’évolution est donc passée de 0,5% en 2012 à 4,6% en 2013. Le montant généré dans ce sens a été de 59,67 milliards de dirhams.

C’est ce qui ressort de la dernière communication du Haut-Commissariat au Plan (HCP) relative au compte satellite du tourisme. Ce bilan tend à présenter au grand public les données d’offre et de demande du secteur. Il s’agit entre autres d’une analyse macroéconomique mettant en relief les activités déployées par les touristes au cours de leurs séjours au Maroc. Dans ce sillage, la valeur ajoutée du secteur s’est établie à 48,27 milliards de dirhams affichant une progression de 3,7%.

Les impôts nets de subventions sur les produits touristiques se sont élevés à 11,39 milliards de dirhams, soit une amélioration de 8,8 % par rapport à l’année 2012. Par rapport au PIB, le Haut-Commissariat au Plan relève que la contribution du secteur du tourisme s’est établie à 6,8% en 2013. La part de la valeur ajoutée du secteur dans celle de l’économie nationale est passée de 6,1 à 6% en 2013.

Le Haut-Commissariat au Plan a indiqué, par ailleurs, que la production générée par le secteur a progressé de 3% en 2013 contre 2,1% en 2012. Ainsi, la consommation intérieure du tourisme, comprenant à la fois le tourisme récepteur et émetteur, a atteint près de 101,9 milliards de dirhams en 2013 contre 97,7 milliards de dirhams une année auparavant. L’évolution tirée par le HCP se fixe à 4,3 % en 2013 contre 3% en 2012.

La consommation des touristes non résidents s’est élevée durant ladite année à 71,5 milliards de dirhams évoluant de 2,8% par rapport à l’année précédente. De même, la consommation du tourisme interne et émetteur a grimpé, pour sa part, de 8% contre 7,9% en 2012 atteignant ainsi des dépenses de l’ordre de 30,4 milliards de dirhams. Le HCP indique à cet égard que «sa part dans la consommation intérieure du tourisme est passée de 28,8 à 29,8% en 2013». Notons que 2013 fut une année phare pour le tourisme national.

Le secteur a maintenu sa résilience face aux aléas de la crise économique internationale et l’instabilité politique régionale. Les trois dernières années ont été marquées par de bonnes performances. Ainsi le secteur a pu générer durant cette période des recettes en devises de l’ordre de 174 milliards de dirhams. De même le chiffre d’affaires réalisé sur les trois dernières années s’est établi à 310 milliards de dirhams. Le secteur a connu, par ailleurs, une hausse de 8% de ses arrivées. Comme il a renforcé sa capacité litière de 30.000 lits supplémentaires. En termes d’emploi, le secteur a créé pour la même période 50.000 postes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *