Tourisme : Une valeur ajoutée de plus 58 milliards de dirhams en 2017

Tourisme : Une valeur ajoutée de plus 58 milliards de dirhams en 2017

Elle s’est améliorée de près de 10 %

Le secteur a légèrement redressé sa contribution au PIB national. il est ainsi passé de 6,6% en 2016 à 6,8% en 2017. Ces performances observées résultent en effet de la bonne consommation du secteur.

Performance confirmée du tourisme national durant l’année 2017. Le secteur a vu sa valeur ajoutée croître de façon significative durant cet exercice. En témoignent les derniers indicateurs relevés par le Haut-Commissariat au Plan.

L’arrêté du compte satellite du tourisme pour l’année 2017 fait ressortir une valeur ajoutée en progression de près de 10% se chiffrant ainsi à 58,12 milliards de dirhams contre 52,86 milliards de dirhams une année plus tôt. Ainsi, le Produit intérieur brut (PIB) du secteur s’est nettement consolidé.

On observe dans ce sens une hausse de 8,3% en 2017 contre 5% en 2016, soit un PIB de l’ordre de 72,4 milliards de dirhams contre 66,9 milliards de dirhams une année auparavant. Cette évolution tient compte de l’augmentation des impôts nets de subventions sur les produits touristiques. Ces derniers se sont accrus de 2% pour atteindre les 14,26 milliards de dirhams contre 13,98 milliards de dirhams en 2016. A cet effet, le secteur a légèrement redressé sa contribution au PIB national. il est ainsi passé de 6,6% en 2016 à 6,8% en 2017. Ces performances observées résultent en effet de la bonne consommation du secteur. Le HCP indique dans ce sens que la consommation intérieure du tourisme s’est établie à 124,1 milliards de dirhams en 2017 au lieu de 114,8 milliards en 2016. Elle a ainsi augmenté de 8,2%, portée par l’accroissement de la consommation intérieure du tourisme récepteur et du tourisme interne et émetteur. S’agissant du tourisme récepteur, sa consommation s’est appréciée de 8,8% atteignant en 2017 les 84 milliards de dirhams contre 77,3 milliards de dirhams l’exercice précédent.

La consommation du tourisme interne et émetteur a évoulé pour sa part de 7% se situant ainsi autour de 40,1 milliards de dirhams en 2017. Notons que la part du tourisme récepteur dans la consommation intérieure s’est accrue de 67,3% en 2016 à 67,7% en 2017. En revanche, celle du tourisme interne et émetteur est revenue à 32,3% en 2017 contre 32,7% en 2016. Le Haut-Commissariat au Plan souligne par ailleurs une nette amélioration de la production du secteur du tourisme en 2017. Elle a affiché une progression de 8,5% atteignant ainsi les 109,3 milliards de dirhams en 2017 contre 100,8 milliards de dirhams une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *