Toutes les saveurs thaïlandaises à Casablanca

Toutes les saveurs thaïlandaises à Casablanca

Le Thaï Gardens a ouvert en juin dernier, mais le resto a déjà fait son petit bonhomme de chemin dans le paysage culinaire marocain. C’est bien simple, Thaï Gardens ne désemplit pas : mieux vaut donc réserver sa table le week-end. Une cuisine authentique, un service au diapason et un décor soigné y sont pour quelque chose.
S’il y a du savoir-faire dans cette affaire, c’est que Thaï Gardens est le quatrième maillon d’une chaîne initiée en Espagne (Barcelone et Madrid.) puis au Mexique. L’ouverture d’un restaurant à Paris, confirme son succès, sans parler de l’engouement pour la cuisine exotique des pays asiatiques.
Situé dans le quartier résidentiel d’Anfa à 100 mètres de la Corniche, Thaï Gardens, a su fidéliser une clientèle exigente par des recettes millénaires importées directement de l’ancien Royaume de Thaïlande.
Cuisine populaire, elle est passée par la table des rois et empereurs du Siam pour se retrouver, pour notre plus grand plaisir, dans les restaurants du monde entier.
Les rois thaïlandais furent vite connus pour leur passion de la bonne chère. Les cuisines des palais étaient amplement approvisionnées grâce à la richesse et à la fertilité de cette nouvelle terre. Les montagnes du nord fournissaient la viande et le gibier, tandis que les rivières, fleuves et lacs regorgeaient de poissons frais.
Dans les terres plus fertiles du sud, les fruits et légumes tropicaux abondaient. Le golfe du Siam était une source constante de fruits de mer, tandis que le riz parfumé venait, lui, du Bassin du Chao Phraya. Des marchands en provenance des Indes et du Moyen-Orient apportaient dans les ports siamois des épices et autres mets exotiques.
Au Thaï Gardens, un escadron de personnel tout sourire en habit traditionnel du Siam vous tire sa révérence en guise de bienvenue. Des bâtons d’encens se consument discrètement. Autour de vous, une végétation luxuriante, des orchidées, des fleurs en abondance arrangées avec goût : il y a là un souci permanent du détail, de l’esthétisme… Aux cuisines, les cuistots thaïs s’affairent.
En salle, le gérant préfère prendre directement votre commande.
Le choix du menu vous laissera baba. Toutefois, un accompagnement vous aidera assurément à mieux faire connaissance avec cette cuisine si particulière. Comptez 150 DH par couvert pour le menu du midi. En marge de chaque plat, un, deux ou trois petits lotus vous donneront le crescendo des épices.
Laissez-vous aller ! Les produits de base, les pâtes de curry, les thés sont importés d’Asie. Pour ce qui est des produits frais, leur disponibilité varie en fonction des saisons….
En entrée, les traditionnels rouleaux de printemps, Poh Pia, la soupe de lait de coco, Tom Kaa Kai, la salade de vermicelles ou de filet de boeuf, Yam Nua sont divins. Viennent ensuite les curries de poulet ou de magret de canard.
Le Thaï Gardens propose aussi un très grand plat à base de crevettes.
Avec le retour du beau temps, Thaï Gardens Casablanca renoue avec la fraîcheur et la légèreté. Que ce soit pour un déjeuner intime, entre amis ou repas d’affaires, la nouvelle carte, mettant à l’honneur des produits d’une exceptionnelle fraîcheur, est un réel plaisir pour les palais.
Bientôt, Thaï Gardens Casablanca sera doublé du Thaï Beach Cabo Negro, su le golf de Cabo Negro.

• M. Pêcheur

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *