TPE-PME : Saad Eddine El Othmani promet des mesures concrètes

TPE-PME : Saad Eddine El Othmani promet des mesures concrètes

Pour renforcer leur contribution à l’économie nationale

M. El Othmani a ordonné l’organisation d’un atelier de travail impliquant divers acteurs gouvernementaux. Cette session, dont la date sera dévoilée incessamment, sera dédiée au diagnostic des différentes problématiques du secteur.

Chose promise chose due. Le chef de gouvernement Saad Eddine El Otmani a reçu comme attendu une délégation de la Confédération marocaine de TPE-PME. Lors d’une rencontre conviviale avec des représentants de la Confédération des différentes régions du Maroc, le chef de gouvernement a souligné l’importance que revêt la TPE et la PME dans la dynamique entrepreneuriale et économique du pays. Il s’agit, en effet, de la première rencontre tenue par M. El Othmani depuis sa nomination à la tête du gouvernement en mars 2017. Les échanges avec le chef de Gouvernement ont permis d’identifier les défis globaux qui entravent au développement de la performance des TPE-PME et de l’auto-entrepreneur. En effet, la fragilité de ces deux structure, en dépit de leur proportion dans le tissu économique a suscité la polémique. Plusieurs initiatives ont été engagées sans pour autant donner des résultats concrets. C’est d’ailleurs ces failles qui ont été relevé par Abdellah El Fargui, président de la confédération marocaine de TPE-PME.

«Nous avons adressé au chef de gouvernement un diagnostic complet de la situation actuelle des TPE-PME ainsi que celle des auto-entrepreneurs. Nous avons identifié les contraintes principales que nous rencontrons au quotidien notamment l’accès au financement, le retard de paiement, les difficultés d’accès aux commandes publiques et aux subventions de l’Etat ainsi que le manque d’initiatives engagées régionales dédiées à ces entreprises», explique M. El Fargui lors d’un bref entretien accordé à ALM. Les membres de la Confédération marocaine de TPE-PME sont sortis plutôt optimistes de cette rencontre avec le chef de gouvernement. Des promesses ont été tenues par Saad Eddine El Othmani en vue de dynamiser les TPE et PME et consolider leurs contributions à l’économie nationale. M. El Othmani a réitéré dans ce sens son engagement à soutenir et accompagner l’émergence des TPE et PME et ce par des mesures concrètes et adéquates à leurs besoins. Le chef de gouvernement a ordonné dans ce sens l’organisation d’un atelier de travail impliquant divers acteurs gouvernementaux. Cette session, dont la date sera dévoilée incessamment, sera dédiée au diagnostic des différentes problématiques du secteur. Les échanges permettront d’identifier une feuille de route dédiée à ces structures entrepreneuriales, englobant ainsi un process applicable à court terme pour pallier en partie aux obstacles qui menacent la survie des TPE et PME. L’autre engagement de taille de Saad Eddine El Othmani est de placer la problématique de la TPE et PME au cœur de l’élaboration de la loi de Finances 2018 et ce après être écartée, selon le président de la confédération, du process lors de la préparation de la loi de Finances 2017. Les deux parties ont convenu dans ce sens de poursuivre le dialogue afin d’émettre des propositions efficaces et qui pourraient être introduites plus tard. En outre, le chef de gouvernement a donné son accord de principe pour soutenir les premières Assises nationales de la TPE qui se dérouleront à Casablanca les 25 et 26 octobre.
Un événement qui fédérera l’ensemble des opérateurs. Ces Assises seront ainsi une occasion pour rappeler les principaux freins que subissent les TPE et d’assurer, dans le futur, la pérennité de leurs activités. Les Assises permettront par ailleurs de mettre sur les rails une avalanche de dispositions et mesures concrètes à moyen et long termes pour soutenir les TPE et les aider à innover et à exporter leurs produits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *