Trafic aérien commercial : Un volume en hausse de 8,75% pour les aéroports nationaux

Trafic aérien commercial : Un volume en hausse de 8,75% pour les aéroports nationaux

Le trafic aérien a connu un net bond durant le mois de mars dernier. L’office national des aéroports (ONDA) fait état d’une augmentation de 8,75% du volume du trafic aérien commercial, soit près de 1.269.531 passagers ayant franchi les aéroports nationaux. En tête de ces terminaux figure l’aéroport Mohammed V de Casablanca, soit 590.611 passagers marquant ainsi une amélioration de 10,09%. L’aéroport Marrakech-Menara vient en seconde position enregistrant un volume de 345.180 passagers en hausse de 17,42% par rapport au même mois de l’année passée. Agadir vient boucler le top 3 des aéroports nationaux. Près de 121.515 passagers y sont passés au titre du troisième mois de l’année en cours, soit un volume en progression de 17,42%. En revanche, sept aéroports nationaux ont vu leurs volumes fléchir. Citons, dans ce sens, ceux de Tanger, Rabat-Salé et Fès-Saiss qui ont affiché des replis respectifs de 10,67, 3,45 et 9,56%. La tendance est en hausse pour le trafic domestique commercial. Se référant à l’ONDA, ce dernier a connu une amélioration de 5% par rapport au même mois de l’année dernière.
S’agissant du trafic du mouvement d’avions, il a atteint 11.354 mouvements en hausse de 4,27% par rapport à la même période de l’année précédente. De ce trafic, l’aéroport Mohammed V détient une part de 49,27% contre 22,13% pour Marrakech Menara et 9,07% détenue par Agadir Al Massira. La progression était également observée au niveau du trafic fret. Selon l’ONDA, ce segment a connu un changement de tendance. «Le trafic fret aérien a enregistré durant le mois de mars 2013 une légère augmentation de 2,93% par rapport à la même période de l’année précédente, il a ainsi atteint 4817,23 tonnes contre 4.679,91 tonnes en mars 2012», relève-t-on de l’ONDA. Notons que le trafic aérien commercial international a atteint les 1.151.952 passagers en hausse de 9,15%. Par répartition géographique, le marché européen représente environ les trois quarts du volume du trafic . Ce marché s’inscrit en augmentation de 7,98%. Par ailleurs, les marchés africains, margrébins et américains ont enregistré des taux d’augmentation à deux chiffres, soit des performances respectives de 15,01, 20,21 et 16,57%. «Force est de constater une forte corrélation entre la performance du marché africain et le volume de trafic au sein de l’aéroport MohammedV, cette forte corrélation traduit la vocation de l’aéroport en tant que hub entre l’Europe et l’Afrique», conclut l’ONDA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *