Trafic aérien en août: Un record de deux millions de passagers !

Trafic aérien en août: Un record de deux millions de passagers !

Le Maroc a enregistré 16.208 mouvements en août 2016. Cette croissance, estimée à +1,29% par rapport à la même période de l’année passée, concerne en grande partie l’aéroport Mohammed V dont la part de ce trafic s’élève à 51,10%.

Tous les indicateurs sont au vert pour le trafic aérien. Au Maroc, durant le mois d’août, le trafic aérien commercial a connu une hausse record de +2,25%. Celui international a évolué de +1,91% tandis que la plus grosse progression a été enregistrée au niveau du trafic aérien domestique avec plus de +5,65%. Avec ces taux, le Maroc aurait même fait mieux que la France où le trafic aérien du mois dernier dans les aéroports était en léger recul, à -0,6% ! Détails.

Un record de fréquentation. C’est ce qu’ont connu les aéroports du pays lors du mois passé. Comparé à une année auparavant, le volume du trafic commercial a été de +2,25% pour atteindre un total de 1.958.418 passagers. A lui seul, l’aéroport Mohammed V (Casablanca) a accaparé 971.889 passagers. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), il s’agirait d’une hausse de +3,59% qui vient conforter celle enregistrée en juillet 2016 (+14,07%). La répartition des deux millions de passagers s’est également faite sur d’autres aéroports principaux du Royaume. Tel est le cas de ceux de Rabat-Salé, de Fès-Sais et de Nador, El Aroui. Respectivement, ces aéroports ont enregistré un taux de croissance de +37,06% (86.810 passagers), +2,12% et +3,56%. «En cumulé à fin août 2016, le trafic global passagers a été de 12.014.999, soit +2,21% par rapport à la même période de 2015», précise-t-on auprès de l’ONDA.

Pour ce qui est du trafic domestique commercial, l’Office note une forte dynamique. En effet, ce trafic a enregistré pas moins de 177.077 passagers accueillis. Un chiffre qui équivaut à une augmentation de +5,65% par rapport à la même période de l’année précédente. Parallèlement à cela, le trafic aérien commercial international a également affiché une bonne forme avec une progression de +1,91% observée en août 2016. En termes de marchés clés, c’est celui européen qui demeure le principal émetteur pour le Royaume. Bien qu’il ait connu une légère baisse de -0,48% ( toujours en comparaison avec août 2015), ce marché représente plus des deux tiers du volume de trafic aérien commercial international. Les chiffres communiqués par l’ONDA indiquent également une hausse considérable au niveau du continent et précisent que «le marché africain consolide sa croissance en enregistrant une hausse de l’ordre de +8,32%».

Ce marché est loin d’être le seul à connaître une consolidation. Au niveau des marchés du Moyen et Extrême Orient et des pays du Maghreb, les données sont positives. Ces deux niches auraient ainsi connu, respectivement, des taux de croissance de l’ordre de +9,40 et +3,91%. Cela dit, les plus fortes hausses qui ont été observées concernent le trafic aérien enregistré avec les deux Amériques. «Il a enregistré une forte hausse avec des taux de croissance de l’ordre de +56,02% pour l’Amérique du Sud et de +24,74% pour le faisceau Amérique du Nord qui a connu l’entrée d’une nouvelle compagnie (Air Canada) assurant la nouvelle ligne Casablanca – Montréal», ajoute l’ONDA.

S’agissant du trafic mouvements d’avions, il est à souligner que le Maroc a enregistré 16.208 mouvements en août 2016. Cette croissance, estimée à +1,29% par rapport à la même période de l’année passée, concerne en grande partie l’aéroport Mohammed V dont la part de ce trafic s’élève à 51,10%. Il est suivi de celui de Marrakech Menara avec 14,05% et Agadir Al Massira avec 6,53%. Quant au nombre d’avions ayant survolé le Royaume, il est arrêté à 19.207 mouvements pour le trafic des avions commerciaux. Ce chiffre aurait ainsi connu une évolution positive de +10,3%. Il faut toutefois dire que l’évolution positive en question est généralisée à d’autres indicateurs. Tel est le cas du trafic Fret qui a enregistré +12,78% de croissance par rapport à août 2015. Du côté de l’ONDA, l’on estime que cette croissance confirme la tendance haussière que connaît le fret aérien depuis le début d’année, et ce «en enregistrant 44.549,52 tonnes durant les 8 premiers mois de l’année 2016 contre 40 551,41 tonnes enregistrées durant la même période de l’année 2015, soit un taux d’évolution de l’ordre de +9,86%».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *