Trafic aérien : L’Afrique gagne du terrain sur l’Europe !

Trafic aérien : L’Afrique gagne du terrain  sur l’Europe !

Il est clair que l’Europe est le principal partenaire commercial et économique du Maroc. Cependant, cette tendance commence à s’atténuer démontrant une certaine saturation des échanges avec le Vieux Continent en faveur des échanges intra-africains.

Une donnée qui se confirme, sur les cinq premiers mois de 2016, avec les récentes statistiques publiées par l’Office national des aéroports (ONDA). Il en ressort, en effet, que l’Europe a accaparé 63,35% du total du trafic commercial aérien des aéroports marocains à fin mai 2016. En chiffre, cela équivaut à une totalité de 1.533.108 voyageurs qui ont transité par les différents aéroports du Royaume. Notons que le trafic aérien commercial international a affiché une hausse notable de 1,28% par rapport à la même période de l’année précédente.

De même, la destination Europe a connu en général une demande en repli. De ce fait, le nombre de passagers venant aux aéroports marocains en provenance des différentes régions de l’Europe a atteint, à fin mai 2016, les 1.063.215 voyageurs, soit une baisse de 2,65% par rapport à la même période de l’année 2015 où il se chiffrait à 1.092.144 passagers.
Dans le même sillage, les statistiques publiées par l’ONDA font état d’une hausse de 9,19% des arrivées de passagers en provenance des pays africains. C’est ainsi que leur nombre a atteint sur les cinq premiers mois de cette année les 91.402 passagers, contre seulement 83.712 voyageurs durant la même période de l’année 2014. Aussi, cette même tendance haussière est enregistrée pour les voyageurs du Moyen et de l’Extrême Orient transitant par les aéroports marocains dont le nombre est passé de 94.239 à fin mai 2015 à 113.768 à fin mai 2016, soit une progression conséquente évaluée à 20,75%.

Même cas pour les transits intra Maroc dont le nombre de passagers est passé de 161.621 voyageurs sur les cinq premiers mois de 2015 à 178.339 voyageurs sur la même période en 2016, enregistrant ainsi une hausse évaluée à 10,34%.
Pour ce qui est des pays du Maghreb, le nombre de passagers a enregistré une hausse notable de 7,71%, le nombre de passagers ayant atteint à la fin mai 2016 les 58.530 voyageurs au lieu de 54.342 voyageurs l’année précédente. Par ailleurs, le bulletin des statistiques de l’ONDA fait toutefois état d’une baisse du trafic aérien avec le reste des pays de l’Amérique du Nord, où le nombre de passagers transitant par les aéroports marocains a régressé de 3,06% avec 24.773 passagers à fin mai 2016 contre 25.556 passagers à la même période en 2015. Sur un autre plan, le découpage par aéroports laisse paraître que durant les cinq premiers mois de 2016, l’aéroport Mohammed V a vu transiter pas moins de 3.288.053 passagers accaparant 46,32% du total du trafic commercial aérien de l’ensemble des aéroports marocains. Il enregistre ainsi une hausse de 5,29% du trafic en comparaison à la même période en 2015.

Ces performances sont suivies de celles de l’aéroport Marrakech Menara qui a vu transiter sur son sol 1.751.990 passagers et l’aéroport Agadir Al Massira qui a enregistré 587.176 passagers sur les cinq premiers mois de 2016. Sur un autre plan, les aéroports du Maroc ont enregistré, durant le mois de mai 2016, 13.401 mouvements d’avions, soit une augmentation de 0,51% par rapport à la même période de l’année 2015. La part de l’aéroport Mohammed V est de 50,07% de ce trafic, Marrakech Menara de 18,91% et Agadir Al Massira de 7,04%. Cependant, le trafic aérien des avions ayant survolé l’espace aérien marocain a enregistré un cumul de 86.448 mouvements durant les cinq premiers mois de 2016 contre 79.669 mouvements enregistrés au cours de la même période de l’année écoulée avec un taux d’évolution de 8,5%. De même, le trafic Fret a enregistré durant le mois de mai 2016 une hausse de 6,94% par rapport à la même période de l’année précédente, il a ainsi atteint 5.976,47 tonnes en mai 2016 contre 5.588,82 tonnes en mai 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *