Trafic aérien : Plus de 1,6 million de passagers dans nos aéroports à fin février

Trafic aérien : Plus de 1,6 million de passagers dans nos aéroports à fin février

En deux mois seulement, le paysage aérien marocain a franchi la barre de 1,5 million de passagers. Le nombre de voyageurs ayant franchi les postes-frontières des différents aéroports du Maroc s’est établi à fin février à 1.662.296 passagers.

Un flux qui s’inscrit en augmentation de 6,43% par rapport à la même période de l’année passée. Se référant au bilan établi par l’Office national des aéroports au titre des deux premiers mois de l’année, le trafic aérien commercial a affiché des évolutions positives dans l’ensemble des aéroports nationaux. En témoignent les hausses relevées au niveau des aéroports d’Essaouira (32,39%), Rabat, Salé (20,20%), Fès Saiss (16,12%) et Marrakech (15,20%). En termes de parts, l’aéroport Mohammed V continue de capter 40,47% des passagers contre 26,07% pour Marrakech, 8,80% pour Agadir, 6,16% pour Fès-Saiss et 4,96% pour Tanger. S’agissant du trafic domestique, l’Office national des aéroports relève à cet effet une progression de 15,43%, soit 192.418 passagers à fin février.

Le trafic aérien international constitue l’essentiel du trafic aérien commercial du Maroc. Il représente au titre des deux premiers mois de l’année une part de l’ordre de 88,42%, soit un total de 1.469.878 voyageurs dont 81,16% proviennent du marché européen. Le flux des passagers de ce marché a progressé de 7,79% à fin février. Le trafic des passagers issus des pays du Maghreb s’est également amélioré durant la même période. Il s’est consolidé de 4,53% représentant ainsi 3,36% du trafic global.

Cependant, des replis ont été constatés au niveau d’autres marchés émetteurs dont le Moyen et l’Extrême Orient (-5,64%), l’Afrique (-5,68%), l’Amérique du Nord (-2,13%) et l’Amérique du Sud (-12,94%). En ce qui concerne le trafic des mouvements d’avions, l’Office recense durant le mois de février 14.494 mouvements en progression de 8,26% comparé à la même période de l’année passée. L’aéroport Mohammed V en détient une part de 42,39% contre 22,69% pour Marrakech Menara et 8,60% pour Agadir Al Massira.

Quant au trafic des avions commerciaux ayant survolé l’espace aérien marocain, il s’est inscrit en hausse de 8,7% comparé à une année plus tôt. Le trafic fret aérien s’est pour sa part consolidé de 16,49% passant en une année de 6.200,76 tonnes à 7.223,39 tonnes à fin février 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *