Trafic passager : Une baisse de 1,1% au niveau des ports du Maroc

Trafic passager : Une baisse de 1,1% au niveau des ports du Maroc

L’ANP livre ses statistiques à fin janvier

Au moment où l’ensemble des ports gérés par l’ANP ont vu leur trafic passager baisser, le port de Nador a tiré son épingle du jeu. Son trafic a atteint les 19.959 passagers au premier mois de l’année.

Ils sont 284.173 passagers à avoir transité par les différents ports du Royaume au premier mois de l’année. Ce trafic s’inscrit en baisse, comparé à la même période de l’année précédente. La baisse relevée à cet égard serait de 1,1%.

C’est ce qui ressort des dernières statistiques portuaires dévoilées par l’Agence nationale des ports (ANP). Au moment où l’ensemble des ports gérés par l’ANP ont vu leur trafic passager baisser, le port de Nador a tiré son épingle du jeu. Son trafic a atteint les 19.959 passagers au premier mois de l’année. Ce flux est en progression de 4,5% avoisinant de peu la ventilation affichée par le port Tanger Med. En effet, le trafic passager du port Tanger Med s’est consolidé de 5,8%. Ainsi, 150.772 passagers ont transité par  Tanger Med, dont 65.762 entrées et 85.010 sorties. Dans son ensemble, le trafic des six ports gérés par l’ANP dont le port de Nador a fléchi à fin janvier de 7,9% totalisant ainsi le transit de 133.401 passagers. 

Dans ce sens, l’ANP note 43.899 entrées, en progression de 1% au premier mois de l’année. En revanche, les sorties ont stagné atteignant un total de 69.384 sorties. Les croisières au niveau des ports gérés par l’ANP se sont nettement repliées. L’agence relève dans ce sens un recul de 36%, soit 20.118 croisières. Notons que les plus fortes baisses du trafic passagers ont été relevées au niveau du port d’Al Hoceima et de Casablanca, soit des baisses respectives de 34 et 29,5%. De même, le port de Tanger ville a vu son trafic passager fléchir de 8,1% contre une baisse de 1 ,1% observée au niveau du port d’Agadir. 

Par ailleurs, L’ANP dresse dans son bulletin le bilan du trafic portuaire à fin janvier. Ce trafic a atteint un volume de 10,044 millions de tonnes au premier mois de l’année. Il se serait inscrit en hausse de 6,4%, comparé à la même période de l’année passée.  Ce volume est constitué principalement du trafic national. Bien qu’il ne se soit  amélioré que de 0,9%, le trafic national représente 73% du trafic global enregistré à fin janvier 2017. Selon les statistiques de l’ANP, le trafic national est constitué de 59% d’importations, de 35% d’exportations et de 6% de cabotage.  De même, la part des ports gérés par l’ANP dans cette activité est de 85% tandis que celle de Tanger Med domestique est de 15%. En revanche, la part du transbordement dans l’activité portuaire global est, selon l’ANP, de 27%.

L’Agence nationale des ports a par ailleurs dévoilé que 34,3% du trafic global hors transbordement revient au port de Casablanca, suivi du port de Jorf Lasfar avec 26,7%. Le port de Tanger Med est en troisième position avec 15,3%. La quatrième place est occupée par le port de Safi avec 6%, suivi du port d’Agadir avec 5,8%. Les données de l’agence dévoilent également que les conteneurs sont le premier mode de conditionnement avec 39,1% des modes de conditionnement. Les vracs solides et les vracs liquides constituent respectivement 32,6% et 19% des modes de conditionnement, suivis du roulier à 6,3%.

Leila Ouchagour

(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *