Tramway : El-Omari passe à la caisse

Tramway :  El-Omari passe à la caisse

Le tramway coûtera 80 millions de dirhams à la commune urbaine de Casablanca en 2016. C’est ce qu’a annoncé Abdelaziz El-Omari, le tout nouveau maire de la métropole, lors d’une conférence de presse réservée au bilan d’activité annuel du tramway de Casablanca.

«D’un point de vue commercial, si les résultats enregistrés évoluent par rapport à l’année 2014, se chiffrant à 182 millions de dirhams, force est de constater que l’investissement reste déficitaire», a clairement souligné M. El-Omari lors de la conférence tenue, mercredi 16 décembre, à Casablanca.

En effet, pour l’année 2015, le déficit d’exploitation a été de l’ordre de 80 millions de dirhams. Un déficit supporté par le gouvernement entre les deux départements, celui de l’intérieur et celui des finances, et la commune urbaine de Casablanca. En effet, chaque voyage en tramway est subventionné à hauteur de 40% étant donné l’affluence actuelle. Un luxe qui ne va pas durer!

«Si pendant les trois premières années d’existence du tramway, les départements de l’intérieur et des finances avaient consenti à supporter une partie du déficit, il en sera autrement en 2016, puisque le déficit de 80 millions de dirhams en moyenne sera entièrement supporté par la commune urbaine de Casablanca», a expliqué M. El-Omari. Et de poursuivre: «Pour alléger cette charge, le tramway recourt au secteur de la publicité avec l’affichage sur les rames et dans les stations. Aussi, dans un souci d’augmenter l’affluence, il y a le projet de réalisation de 15 parkings relais en relation avec les lignes de tramway et le projet du ticket unique avec le bus».

Pour sa part, Youssef Draiss, directeur général de Casa Transports SA, a présenté le bilan d’activité annuel du tramway de Casablanca en soulignant une tendance générale à l’amélioration. «2015 est une année de performance et de consolidation. Les résultats de cette année, en termes de fréquentation et de qualité de service, confirment la bonne intégration du tramway dans l’environnement des Casablancais», a-t-il relevé. En effet, en dépit du déficit commercial enregistré chaque année, le bilan d’exploitation 2015 reste très satisfaisant. Le taux de fréquentation a connu une augmentation de 15% par rapport à l’année 2014, et le nombre total des voyages a atteint 32.328.247 au 12 décembre 2015.

A noter que le mois de mars 2015 a enregistré un record de fréquentation en comptabilisant 3.189.785 voyages.

S’agissant des accidents enregistrés en 2015, M. Draiss a souligné que les campagnes de sensibilisation menées durant l’année écoulée, conjointement avec les acteurs de la société civile et les associations de quartiers, portent aujourd’hui leurs fruits. Ainsi, le taux d’accidentologie a connu une baisse remarquable, passant de 0,80 accidents/10.000 km en 2014 à 0,36 accidents/10.000 km en 2015.

«Ces résultats satisfaisants et en amélioration continue de la première ligne de tramway sont la conséquence des efforts accomplis par les équipes de Casa Tram depuis 3 années et ces efforts se poursuivront, sous l’égide du conseil communal pour réaliser les autres lignes prévues dans le Plan de développement de la ville de Casablanca 2015-2020», a conclu M. Draiss.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *