Transfert d’argent : 1,7 million d’opérations en 2015

Transfert d’argent : 1,7 million  d’opérations  en 2015

Assurance, ouverture de compte et monétique… Quand la microfinance diversifie ses produits

Le nombre de cartes monétiques distribuées a affiché une évolution de 871% comparé à 2014. Ainsi, plus de 11.706 cartes sont jusque-là détenues contre 1.205 à fin décembre 2014.

La politique de diversification des produits de la microfinance commence à donner ses premiers fruits. Au-delà du microcrédit, des produits similaires ont vu le jour élargissant ainsi les instruments mis en place par le secteur pour une plus grande inclusion financière. Les bénéficiaires du secteur, issus en grande partie du monde rural enclavé, ont pu durant ces deux dernières années découvrir de nouveaux services autrefois inaccessibles pour eux. Micro-assurance, ouverture de compte et transfert d’argent sont venus répondre aux besoins d’environ 1 million de clients actifs du secteur. Les indicateurs, établis par la Fédération nationale des associations du microcrédit (FNAM) illustrent clairement l’engouement pour les produits récemment lancés. A titre d’exemple, le nombre de cartes monétiques distribuées, dans ce sens, a affiché une évolution de 871% comparé à 2014. Ainsi, plus de 11.706 cartes sont jusque-là détenues contre 1.205 cartes à fin décembre 2014. «De par le lancement de ce type de produits nous sommes venus adresser les besoins réels qui existent sur le marché. Les bénéficiaires ont besoin d’un réseau de proximité qui leur offre de l’assistance ainsi qu’une large marge de manœuvre pour effectuer des opérations outre que l’octroi de micro-crédit», nous explique Mohamed El Mazouri, directeur délégué de la Fédération nationale des associations de micro-crédit (FNAM) (voir entretien ).

Le transfert d’argent est l’une des opérations à avoir cartonné en 2015. Près de 1.711.240 transactions ont été réalisées en 2015 contre 917.664 une année auparavant. Parmi les services ayant également connu un grand intérêt auprès des bénéficiaires de la microfinance au Maroc, on relève la souscription à la micro-assurance. Bien qu’elle reste limitée à l’assistance et la prévoyance, la micro-assurance a enregistré un pic d’adhésion à fin 2015. Se référant aux dernières statistiques de la FNAM, les contrats conclus auraient progressé de 744% passant de 66.953 contrats en 2014 à 564.885 à fin 2015.
L’ouverture de comptes sur carnet a également affiché une évolution notable. Le secteur recense 2.155 comptes à fin 2015, en progression de 169% par rapport à 2014. Les comptes à vue ouverts se sont améliorés de 48% enregistrant ainsi 89.519 ouvertures en 2015 contre 60.264 une année auparavant.

Notons qu’en termes de microcrédit, l’activité reste sur sa lancée. A fin 2015, le nombre de clients actifs a grimpé de 4% comparé à 2014 atteignant ainsi 905.990 clients. Pour sa part, l’encours crédit s’est redressé de 6%. Il a basculé en une année de 5,68 milliards de dirhams pour se situer autour de 6,02 milliards de dirhams. L’effectif du secteur s’est consolidé durant 2015 de 8%, soit 6.564 agents à fin décembre 2015. En revanche, le nombre de clients par employé s’est contracté de 3% basculant de 142 à 138 clients en 2015. L’encours par employé a également fléchi. Il est passé de 932.479 dirhams à 971.769 dirhams.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *