Transfert de fonds : Wafacash et WorldRemit élargissent leur partenariat

Transfert de fonds : Wafacash et WorldRemit élargissent leur partenariat

2.000 points de collecte et 7 pays africains ciblés

Un partenariat stratégique a été conclu entre Wafacash et WorldRemit. En effet, le service de transfert d’argent ultrarapide a choisi le spécialiste marocain de services financiers pour assurer des transferts d’argent instantanés dans les pays présents dans l’Ouest et le centre de l’Afrique.

Grâce à ce partenariat, WorldRemit permettra d’envoyer des fonds à collecter dans plus de 2.000 points Wafacash installés dans 7 pays africains. Ainsi, après le Sénégal, les deux partenaires étendent leur partenariat au Cameroun, Bénin, Burkina Faso, Niger et Côte d’Ivoire d’ici la fin de l’année. «Nous sélectionnons nos partenaires sur la base de plusieurs critères. Du fait de sa rapidité de croissance et de son positionnement sur le marché, Wafacash répond parfaitement aux exigences que nous avons préétablies pour sceller de nouveaux partenariats», explique dans un bref entretien accordé à ALM Ismail Ahmed, fondateur de WorldRemit.

Pour M. Ahmed, WorldRemit et Wafacash partagent la même vision, celle de transferts d’argent sûrs, rapides et peu coûteux. «Cet élargissement de notre accord se traduit par l’arrivée d’un grand nombre de points de collecte d’espèces dans la région, grâce auxquels notre service est encore plus pratique qu’avant pour nos clients», ajoute-t-il. Depuis sa création en 2010, WorldRemit s’est fixé pour objectif de dématérialiser le transfert de fonds. L’envoi se fait «en ligne» via une plate-forme dédiée à ce genre de transaction. Ce mode de financement améliore, selon le fondateur de WorldRemit, la sécurité des transactions et assure le respect des réglementations locales en vigueur.

Au lieu de passer plus de temps dans des files d’attente, l’expéditeur envoie son argent en un seul clic. Autre motivation ayant appuyé le choix de Wafacash : ses perspectives d’expansion et ses projets de croissance dans la région.  Wafacash dispose en effet de points de collecte d’argent et dans les agences Attijariwafa bank, ce qui permet aux clients de récupérer leurs fonds rapidement et de façon très commode. Les aspirations de ce partenariat sont grandes. Se référant à Ismail Ahmed, cette synergie permettra de développer l’envoi de fonds au Maroc permettant ainsi au Royaume de faire son entrée dans la liste des pays qui enregistrent des envois de fonds de plus de 100.000 dollars par an.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *