Transformation industrielle de l’Afrique: El Kettani énumère les enjeux à l’OCDE

Transformation industrielle de l’Afrique: El Kettani énumère les enjeux à l’OCDE

Dans son intervention M. El Kettani a misé sur le développement d’infrastructures de qualité dont le financement constitue un gisement d’opportunités pour le secteur bancaire. Le PDG d’Attijariwafa bank a, par ailleurs, mis l’accent sur la prise de conscience manifestée par le secteur privé africain à l’égard d’un continent riche en ressources.

Dans ce contexte, M. El Kettani a appelé les États à remplir leur rôle à la fois de régulateur afin d’éviter la volatilité des lois ainsi que de facilitateurs, et ce en luttant contre la bureaucratie. Dans son intervention, Mohammed El Kettani a mis l’accent sur le capital humain qui constitue l’un des facteurs essentiels pour le développement.

Le président d’Attijariwafa bank a appelé dans ce sens à promouvoir des passerelles entre les universités, le secteur privé et les centres de recherche. Il a également mis en exergue l’expérience de son groupe sur le plan académique, notamment la formation de cadres africains dans le domaine de la finance.

Il a, par ailleurs, dévoilé l’orientation du Groupe Attijariwafa bank qui s’engage à inculquer en Afrique une expérience réussie en matière de financement des infrastructures et des PME et à offrir des services panafricains conformes aux besoins réels de toutes les classes sociales.

Se référant à M. El Kettani, Attiajriwafa bank qui compte à ce jour 13 banques opérationnelles dans 13 pays africains est disposée à aller de l’avant dans l’aventure africaine. L’édition 2014 du forum met l’accent sur l’agenda panafricain de transformation économique et sociale. Le forum fait également le point sur les progrès à la lumière de la mutation des réseaux du commerce international et du défi démographique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *