octobre 20, 2018

 

Transhumance pastorale : La commission nationale des parcours tient sa première réunion

Transhumance pastorale : La commission nationale des parcours  tient sa première réunion

La transhumance pastorale a été au centre d’une rencontre qui s’est tenue, mardi 2 octobre 2018, à la Chambre d’agriculture de la région du Souss-Massa à Agadir.

Présidée par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, cette réunion s’est focalisée sur les modalités d’application  de la loi n°113-13 relative à la transhumance pastorale, à l’aménagement et à la gestion des espaces pastoraux et sylvo-pastoraux. Lors de cette première réunion de la commission nationale des parcours, le ministre de l’agriculture a mis l’accent sur la nécessité de mettre en application ladite loi soulignant que le travail des commissions régionales mobilisera toutes les parties concernées. L’objectif étant également de mettre en application toutes les mesures qui accompagneront sa mise en œuvre.

Ce corpus législatif intervient après une étude globale et un diagnostic des activités de la transhumance pastorale. Notons que ce texte de loi prévoit par exemple la formation d’agents pour l’application de ces dispositions. Ainisi, ces agents sont habilités à constater les infractions. Des zones de mise à défens seront mises en place par les conseils élus.  Par ailleurs, la création des points d’eaux et l’utilisation des ressources en eau à des fins pastorales s’effectueront afin d’accompagner les activités dans ce domaine.

Notons que la commission nationale des parcours peut formuler toutes recommandations visant le développement des activités pastorales, l’utilisation, la préservation et la conservation durable des espaces pastoraux et sylvo-pastoraux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *