Transport : Allemagne : poids lourds juteux

Le péage, imposé depuis janvier 2005 pour les seuls  poids lourds, a rapporté à l’Etat quelque 967 millions d’euros pour les 4 premiers mois 2006. Ces recettes s’inscrivent en hausse de 65 millions d’euros par rapport à la  même période de l’année dernière où elles ont été établies à 911 millions d’euros. Introduit au débutde l’exercice précédent pour les camions de 12 tonnes qui ont  dû s’acquitter de 12,4 centimes d’euros par KM, le péage avait rapporté durant  l’année 2005, 2,85 milliards d’euros qui devront être «insufflés» dans  l’amélioration des voies de circulation routière, au transport ferroviaire et à la navigation fluviale. L’éventualité de l’extension du péage aux voitures particulières a été abordée par certains hommes politiques de la CDU mais écartée par le ministre en charge des Transports. Une décision qui constituerait un poids supplémentaire pour les  automobilistes déjà confrontés à la flambée des prix de pétrole et qui devra faire face en plus à la hausse de la TVA de 16 à 19% programmée pour début 2007. L’introduction du péage pour les voitures particulières pourrait rapporter un pactole estimé à 100 milliards d’euros qui pourraient servir à l’extension et  à la réfection des réseaux routier et autoroutier. Ce dernier compte environ 12.000  km.  »Il n’y aura pas de péage pour les voitures durant cette législature qui  prendra fin en 2009 », ont assuré les responsables politiques au grand bonheur  des propriétaires des 56 millions voitures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *