Transport et logistique: Pour un partenariat win-win entre les entreprises marocaines et espagnoles

Transport et logistique: Pour un partenariat win-win entre les entreprises marocaines et espagnoles

Continuant d’être un hub commercial entre l’Afrique et l’Europe, le Maroc qui jouit d’une stabilité politique et économique est considéré comme la première destination des investissements espagnols en Afrique.

Renforcer les liens de coopération bilatérale et favoriser l’échange d’expérience entre les opérateurs dans le transport et la logistique en Espagne et au Maroc. Tels ont été les principaux objectifs de la cinquième Rencontre hispano-marocaine, dont les travaux ont pris fin le 16 mars à Tanger. Cette manifestation de deux jours a accueilli, cette année, une trentaine d’entreprises espagnoles opérant dans le secteur du transport et de la logistique.

Depuis son lancement en 2012, «cet événement continue de prendre de l’ampleur d’année en année. Comme c’est le cas pour cette cinquième Rencontre qui a attiré plus de sociétés aussi bien du côté espagnol que du côté marocain», a indiqué le consul général d’Espagne à Tanger, Arturo Reig Tapia, tout en rappelant que la coopération économique entre les deux pays continue de se développer faisant de l’Espagne un partenaire de référence pour le Maroc.

Organisée par la Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger en collaboration avec le Bureau économique et commercial de l’ambassade d’Espagne à Rabat et à Casablanca ainsi que les organismes officiels marocains opérant dans le transport et la logistique, cette manifestation s’est tenue sous l’égide du ministère espagnol de l’économie et compétitivité. Un événement qui se veut une occasion pour poser les jalons d’un partenariat gagnant-gagnant entre les opérateurs marocains et espagnols. Les participants à l’inauguration de cette cinquième édition ont souligné l’importance des échanges commerciaux entre les deux pays se situant en moyenne à 10 milliards d’euros annuellement.

Continuant d’être un hub commercial entre l’Afrique et l’Europe, le Maroc qui jouit d’une stabilité politique et économique est considéré comme la première destination des investissements espagnols en Afrique. Il a réussi jusqu’à présent à attirer près de 1.000 entreprises espagnoles opérant dans les différents secteurs d’activité. Et à l’instar des quatre précédentes éditions, cette cinquième Rencontre a constitué une occasion pour présenter les principales réalisations et les grands projets prévus ou en chantier en vue d’améliorer la position des deux pays dans le transport et la logistique. D’autant plus que les deux ports de Tanger-Med et d’Algésiras se positionnent parmi les grands complexes portuaires de la région à accueillir les plus gros porte-conteneurs du monde.

Liés par une relation de complémentarité, ils continuent de prendre le pas chacun sur l’autre en termes d’activité. Côté marocain, le réseau portuaire s’est renforcé, ces dix dernières années, par 23 grands ports, permettant de renforcer le positionnement du Maroc comme plate-forme logistique dans la région méditerranéenne. Le Maroc se distingue, entre autres, par plusieurs zones logistiques (prévues d’être renforcées par 70 autres). Il s’agit aussi de 1.511 km d’autoroutes en service ainsi que de 200 km de LGV en construction (1.500 km programmés).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *