Transport : Funé-Air, des cercueils volants

Transport : Funé-Air, des cercueils volants

Une compagnie aérienne pour les MRE décédés. Être enterré dans son pays natal est un souhait partagé par de nombreux Marocains installés sous d’autres cieux. Un dernier souhait que la compagnie aérienne française PX-Airways veut exaucer en lançant son nouveau service, «Funé-Air», dès le mois d’octobre prochain. Avec comme devise, «Dans le ciel pour que l’Homme retrouve sa terre», cette compagnie se spécialise dans ce segment assez spécial du « marché » du transport aérien avec son service de rapatriement de dépouilles vers le Maghreb. «En 2005, près de 20.000 corps sont transportés de la France vers le Maghreb», a annoncé Pascal Ragneau, directeur général de la compagnie aérienne PX-Airways lors d’une conférence de presse qui a eu lieu la semaine dernière à l’aéroport Montpellier-Méditerranée.
Dans une information relayée par l’agence de presse AP, ce responsable a précisé que « le service Funé-Air se positionne sur ce marché de niche.
Il y a un vide à combler dans le transport aérien funéraire », en notant que les premières liaisons seront à destination du Maroc.
Selon la même source, chaque vol pourra transporter 19 cercueils, tandis que «l’avion funèbre» effectuera chaque semaine des liaisons entre Paris, Montpellier, Marrakech ou Rabat et Le Havre, un aéroport retenu « pour capter la clientèle » musulmane de la Normandie.
Sur le site Internet de cette compagnie (www.fune-air.com), la question de la religion des défunts voulant être enterrés dans leur pays d’origine est abordée de prime abord.
«Dirigée par une équipe de direction compétente dans l’aérien et le funéraire, intégrant les religions musulmane et chrétienne, Funé-Air s’établit sur un marché de niche.
Avec une offre de service innovante, respectueuse des morts et des vivants, elle apporte un bel exemple de développement équilibré entre les milieux sociaux et les religions », affirme-t-on.
Transporter des morts, par voie aérienne, n’est guère une mince affaire. Mais «Funé-Air» n’a toujours pas dévoilé le prix de son «cercueil aller simple».


 Funé-Air : des services à bord


Funé-Air se définit « comme le premier transporteur aérien funéraire spécialisé, tourné vers le Maghreb. Un concept de service novateur : dignité et sobriété dans le deuil, transport avec le défunt de 4 passagers minimums sur le même vol (avec billet « Open » garanti pour le retour des accompagnateurs), garantie du respect de la dépouille mortelle », explique-t-on sur le site Internet de cette compagnie (www.fune-air.com). Et d’ajouter : « Funé-Air libère les compagnies aériennes régulières d’un transport particulier, pour lequel leur personnel n’est pas particulièrement formé ».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *