Transport : L’aéroport Mohammed V se restructure

Transport : L’aéroport Mohammed V se restructure

Le premier vol Royal Air Maroc à partir du terminal 3, en partance pour Milan, a décollé de l’aéroport Mohammed V le lundi 1er mai 2006 à huit heures du matin. L’ouvrage qui se trouve dans l’aile sud de l’aéroport international Mohammed V et s’étend sur 5.000 m2, donne une véritable bouffée d’oxygène à la plate-forme aéroportuaire, à l’heure où l’ancien terminal est en rénovation. Le terminal 3 dispose de 9 bornes d’enregistrement et assurera 45 vols hebdomadaires, au départ de Casablanca, à raison de 5 vols pour les USA, 5 autres à destination du Canada, 18 vols pour l’Italie, 10 pour l’Allemagne et 7 vols pour la Hollande. Le site ne traitera que les vols sur le départ. D’ici la fin de l’année, 294 000 passagers embarqueront de cet ancien aérogare dédié aux pélerins, avec par pays, 57 000 passagers à destination des USA, 55 000 pour le Canada, 107 000 pour l’Italie, 38 000 pour l’Allemagne et 37 000 pour la Hollande. Il s’agit de vols exclusifs de la Royal Air Maroc. S’agissant des caractéristiques, les postes d’embarquement disposent de 600 mètres carrés avec un espace hors aérogare de 1 400 mètres carrés. Le transfert entre le terminal 1, 2 et 3 sera assuré toutes les dix minutes, par des navettes gratuites, rapides et régulières. L’espace est doté de deux boutiques Duty Free, d’un coin de vente pour tabac et journaux et d’une banque pour le change. Un food center deux snacks cafés, l’un en zone réglementée, l’autre en zone publique, complètent le dispotif. Le réaménagement a coûté environ 2 millions de dirhams à l’Office des aéroports. Ce projet a été mis en place pour accompagner l’explosion du trafic au niveau de l’aéroport Mohammed V prévu passer de 4 millions de passagers en 2004 à 8 millions en 2008. C’est en prévision de cette accélération du trafic que l’ONDA a entrepris la construction du second terminal, un méga-projet d’un milliard de dirhams qui sera opérationnel vers la fin de l’année. Cité par l’agence Map, Othmane Benmoussa, directeur de l’aéroport Mohammed V, a déclaré que l’ONDA concilie, avec ce nouvel aménagement, la nécessité prouvée de développer ses infrastructures portuaires et le souci de garantir les meilleures conditions de confort à ses passagers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *