Transport maritime: L’ouverture de la ligne Tarfaya-Fuerteventura en bonne voie

Transport maritime: L’ouverture de la ligne Tarfaya-Fuerteventura en bonne voie

L’ouverture de la ligne maritime reliant Tarfaya à Fuerteventura, située dans les îles Canaries, a été au centre des discussions lors d’une visite de deux jours effectuée à Tarfaya par les représentants du gouvernement régional des îles Canaries.
Les parties marocaine et espagnole semblent déterminées à surmonter tous les obstacles relatifs à l’ouverture de la route maritime reliant Tarfaya à Fuerteventura tant convoitée par les opérateurs économiques des deux pays. Dans ce sens, une délégation des représentants du gouvernement régional des îles Canaries a tenu une série de rencontres mardi et mercredi derniers avec les élus et les représentants des autorités locales pour s’informer mutuellement sur l’avancement des efforts déployés par les deux parties afin de répondre à la demande croissante pour une connexion maritime entre le Maroc et cette région autonome espagnole qui émane aussi bien des hommes d’affaires que des citoyens des deux parties.

Cette connexion sera un véritable bol d’oxygène pour les deux partenaires, dans la mesure où elle va leur permettre de s’offrir de nouveaux débouchés. Cette ligne constituera, sans aucun doute, un moyen de développement et un attrait pour les investisseurs et ouvrira une porte aux passagers qui veulent voyager des îles Canaries au Maroc. Elle permettra également aux touristes qui séjournent dans le Royaume de profiter de la proximité des deux régions, pour se rendre à l’archipel espagnol. Cette nouvelle ligne maritime est très attendue par les membres de la communauté marocaine établie dans l’archipel espagnol, surtout ceux originaires des provinces du Sud du Royaume.
Pour accompagner cette dynamique, le port de Tarfaya, considéré comme étant le plus proche des îles Canaries, a également été réaménagé de façon à lui permettre de s’ouvrir sur le commerce international de marchandises et de voyageurs avec ces îles. Ces travaux d’extension du port ont porté sur des opérations de dragage, la construction d’un ouvrage de protection, et de quais et des terre-pleins. Le tout pour plus de 522 millions DH.

A noter également que des députés du parti Coalition Canarienne (CC) ont proposé au mois de novembre dernier au gouvernement régional des îles Canaries d’ouvrir une représentation commerciale à Tarfaya. Cette proposition, présentée par les députés lors d’une séance plénière du Parlement des îles Canaries, appelle le gouvernement local à œuvrer, en coordination avec la Chambre de commerce des îles Canaries pour l’ouverture d’une représentation commerciale dans cette ville du sud du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *