Transport : Maroc-Chili : opportunités d’affaires

La Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca (CCIS) a organisé, vendredi, un séminaire sur les opportunités d’affaires et de partenariat au Chili et au Maroc. Ce séminaire, organisé par la CCIS en collaboration avec l’ambassade de Chili à Rabat, vise à informer les opérateurs économiques marocains sur les opportunités offertes par le marché chilien et les possibilités de partenariat entre opérateurs des deux pays. Intervenant lors de cette rencontre, le président de la CCIS, Ahmed Qammous, a mis en exergue les relations étroites liant les deux pays et les potentialités économiques du Maroc ainsi que les opportunités d’investissement offertes dans le Royaume. Après avoir rappelé la position stratégique du Maroc et les accords de libre- échange signés avec nombre de pays, il a fait remarquer que le Royaume s’est engagé dans une nouvelle dynamique économique et commerciale qui couronne une série de réformes structurelles aux niveaux économique, financier et commercial. Il a rappelé à cet égard des mesures d’incitation des opérateurs économiques et des investisseurs nationaux et étrangers dont la création des Centres régionaux d’investissement et des tribunaux de commerce. De son coté, le vice-président de la Chambre de commerce de Santiago, Peter Hill, a indiqué que les échanges commerciaux entre le Maroc et le Chili restent en deçà du niveau des relations bilatérales. «Le Maroc et le Chili disposent d’importantes potentialités économiques et naturelles à mettre à profit pour asseoir un partenariat solide entre les opérateurs et investisseurs dans les deux pays», a-t-il estimé.  Il a également appelé les entrepreneurs marocains à tirer profit des opportunités d’affaires offertes au Chili, en particulier dans les secteurs des mines, de l’industrie et du tourisme, indiquant que les exportations marocaines vers le Chili demeurent faibles par rapport aux importations marocaines du Chili. Marcia Kovarrubiace, ambassadrice du Chili à Rabat, a, quant à elle, fait savoir que les produits marocains peuvent bénéficier d’un traitement préférentiel dans le cadre des accords de libre-échange conclu par le Chili avec plusieurs pays d’Amérique, d’Europe et d’Asie. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *