Transport : ONCF : 15,5 milliards DH sur les rails

Transport : ONCF : 15,5 milliards DH sur les rails

Le nouveau contrat-programme concernant la période 2005-2009, dont le montant global est de l’ordre de 15,5 milliards de dirhams, attend toujours d’être signé par le Premier ministre Driss Jettou. Celui-ci prévoit un grand changement au niveau de la mise à niveau du parc existant, de l’augmentation de la capacité ainsi que de l’extension du réseau. Ce programme, qui s’étalera donc sur cinq années, ambitionne de jouer un rôle important dans le secteur du transport surtout qu’aujourd’hui la demande est de plus en plus croissante. L’ONCF prévoit ainsi la mise en place de projets de signalisation des rails, l’acquisition de nouveaux trains notamment 18 nouvelles rames à deux étages. La mise en circulation de ces dernières étaient prévue ce premier trimestre sur la ligne Kénitra-Casablanca, mais visiblement, ce projet prend du retard. Les gares ferroviaires n’ont toujours pas été équipées par ces rames à deux étages.
Le gros du budget qui est de 15,5 milliards de dirhams, est, par ailleurs, dédié à l’extension du réseau de l’office. Les projets concernés sont la construction de la ligne Tanger-nouveau port de Tanger Méditerranée (45 km), la réalisation du raccourci Sidi Yahia-Mechrâa Bel Ksiri (47 km) et la construction de la ligne Taourirt-Nador (117 km). Quant aux travaux de dédoublement de voies, ils viennent tout juste de démarrer. SM le Roi Mohammed VI a donné,  lundi 10 avril, le coup d’envoi des travaux de dédoublement sur les lignes Nouaceur-Jorf Lasfar et Sidi El Aidi-Settat. Les autres tronçons restant ne tarderont pas à suivre.  Le premier contrat-programme ONCF-Etat a été signé en mars 2002. Il concerne un investissement de 5,59 milliards DH tout au long de la période 2002-2005. En vertu de ce contrat, l’État a accordé à l’Office des dotations en capital de 1,95 milliard DH, dont 329 millions en 2002, 434 millions en 2003, 530 millions en 2004 et enfin 656 millions en 2005.

 La politique "Qualité" de l’ONCF


La principale préoccupation de l’ONCF est le développement du transport ferroviaire (fret et voyageurs) dans les meilleures conditions de sécurité pour le bien-être de ses usagers et la rentabilité de son entreprise. Son souci donc est de conjuguer prospérité économique et avenir à long terme de l’office avec la satisfaction de ses clients, de son personnel et de la collectivité, dans le respect de ses engagements légaux et contractuels. La qualité est dans ce cas une condition sine qua non pour atteindre ses objectifs qui sont présentés comme suit:
1. Amélioration de l’offre client : plus de ponctualité, davantage de fréquences, de sécurité et de réduction du temps de parcours (compte tenu du niveau d’investissements déjà planifiés)
2. Amélioration du confort dans les gares et à bord des trains
3. Adaptation des services offerts aux besoins du client dans le contexte d’un marché en pleine évolution.
4. Préservation de l’environnement (opération de ramassage  des d’ordures le long des voies et emprises ferroviaires).


loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *