Transport : Royal Air Maroc distinguée au Caire

Transport : Royal Air Maroc distinguée au Caire

C’est à Hassan Hihi, directeur général adjoint de la Royal Air Maroc, chargé de développement,  qu’a été remis la distinction décernée à la Royal Air Maroc par l’Association africaine des transporteurs aériens (AFRAA). C’était lundi dernier au Caire, en marge de l’assemblée générale de l’AFRAA. Cette distinction vient en hommage à  la compagnie nationale pour sa «stratégie de développement en Afrique et sa contribution à la redynamisation de l’aviation civile des pays de l’Afrique de l’Ouest ».  M. Hihi, qui était accompagné lors de cepte rencontre par Mme Souad Meziane, chargée des relations internationales à la RAM, a, à cette occasion, souligné que cette distinction représente "une reconnaissance et un acte d’encouragement de notre stratégie de développement en Afrique", ajoutant que le développement du transport aérien en Afrique peut jouer un rôle phare dans la promotion et le développement économique du continent et dans son intégration effective dans l’économie mondiale.
La croissance de la compagnie nationale en Afrique s’est concrétisée au début des années 2000 avec la création d’Air Sénégal International, compagnie où la RAM détient 51%. Fondée sur la base d’un partenariat régional,  cette stratégie est aujourd’hui payante, Air Sénégal étant régulièrement citée parmi les meilleures compagnies du continent.  D’ailleurs, Mustapha El Fakir, cadre marocain, directeur financier d’Air Sénégal International et qui était présent à la rencontre du Caire, s’est vu attribué un prix du mérite pour sa ""participation active au sein du comité économique et financier de l’AFRAA" et "l’amélioration des tableaux de bord financiers des compagnies voisines"".
Aujourd’hui, le modèle économique d’Air Sénégal est en phase de reproduction dans un certain nombre de pays africains où les compagnies nationales, en faillite les unes après les autres, cherchent repreneur.
Ainsi, la Royal Air Maroc a lancé des partenariats avec d’autres pays d’Afrique   devant aboutir à la création de compagnies aériennes notamment au Gabon, au Congo et en Mauritanie. Dans ces différents pays, il s’agit de remettre à flot des compagnies endettées et n’ayant pas les moyens financiers et techniques de sortir de leur crise.
En marge de cette assemblée générale, un défilé d’uniformes des compagnies aériennes africaines, dont la RAM, a été organisé par Mme Claire Barrat, qui a travaillé pour des maisons de stylisme de renom. Mme Barrat a signé, depuis 1987, les uniformes de diverses compagnies aériennes et grandes entreprises.
Les représentants de 41 compagnies aériennes africaines et de plusieurs compagnies de montage d’avions ont pris part aux travaux de l’assemblée générale de l’AFRAA. Les participants à cette rencontre ont discuté de plusieurs thèmes, notamment les défis auxquels est confronté le secteur du transport aérien mondial et le rôle des compagnies aériennes en matière de développement en Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *