Transport : Royal Air Maroc s’attaque aux Low-cost

Transport : Royal Air Maroc s’attaque aux Low-cost

Une vérité : la concurrence rend service au client. Si vous comptez prendre l’avion pour Paris, sachez que votre ticket à la Royal Air Maroc ne vous coûtera que 450 DH TTC. Et oui, ce n’est pas une plaisanterie, mais un engagement pris par la RAM pour l’ouverture du ciel marocain à la concurrence européenne, mais aussi le low-cost privé. Il y a quelques jours à peine (le 29 octobre), la compagnie privée low-cost marocaine Jet4you avait inauguré sa liaison Casablanca-Paris (en partance d’Orly) avec une fréquence de 7 vols par semaine. Le tarif des billets de Jet4you assurant la liaison de Marrakech, Agadir et Fès à Paris s’élevait à 450 DH TTC.  Il n’y a pas lieu au hasard, c’est la compétitivité qui s’impose d’elle-même. Royal Air Maroc reconnaît dans un communiqué que la baisse de ses tarifs a été décidée à l’approche de l’entrée en vigueur effective de l’Open Sky avec l’Europe en vue de «s’adapter et développer ses parts de marché».  Pour être attractif, il n’y a pas 36 mille solutions et la RAM l’a compris. Sur huit destinations européennes, dont la capitale française, 10.000 billets ne seront donc qu’à 450 DH pour une durée d’un mois. Si vous n’avez pas la chance d’en profiter en ce moment, vous pourriez en profiter une autre fois. La RAM souligne que cette promotion ne sera pas isolée et qu’il ne s’agit là que d’«une mesure qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie dont la principale ligne de force consiste à des gammes de produits innovants et des lignes de services segmentées en fonction des besoins et des attentes des clients». Bref, la RAM dévoile tout simplement son intention de «tirer profit des opportunités du nouveau paysage aérien international». Un changement de vision n’ayant d’autres objectifs que de préserver son image de marque et de fidéliser ses clients. La RAM entend ainsi «consolider sa prédominance dans le ciel national» et pour cela autant élargir son réseau de destinations et pas seulement en Europe. Pas plus tard que mardi dernier, la RAM a inauguré la desserte Casablanca-Accra avec un premier vol à bord du Boeing 737-800 qui a atterri dans la matinée à l’aéroport international Kotoka au Ghana. Une nouvelle ligne qui a été accueillie en grande pompe, puisque le personnel de l’ambassade du Maroc à Accra ainsi que les autorités de l’aviation ghanéenne se sont déplacés à l’aéroport pour l’accueillir. Trois vols par semaine devront desservir cette liaison aérienne, fruit d’une politique de redéploiement de la RAM en Afrique. La compagnie nationale se montre fière de son bilan 2005 d’où il ressort que 260.000 passagers ont choisi la RAM pour ses déplacements à l’intérieur de l’Afrique. Le chiffre d’affaires qui en résulte est d’environ 1,5 milliard de dirhams qui représente à peu près 20% du chiffre d’affaire global de la RAM. Cette dernière compte ainsi investir dans ce continent où plus de dix pays sont desservis par ses avions. Durant les deux prochaines années, la RAM ouvrira de nouvelles liaisons avec, entre autres, le Nigeria, le Congo-Brazaville et la Guinée équatoriale.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *