Transport : un fonds de soutien de 400 MDH

Transport : un fonds de soutien de 400 MDH

Pour atténuer les effets de la récente flambée des prix des produits pétroliers, le gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’un fonds de soutien à la réforme du secteur du transport. Doté d’une enveloppe budgétaire de 400 millions Dh, ce Fonds sera programmé dans la loi de finances 2007. Cette annonce a été faite par Karim Ghallab, ministre de l’Equipement et des Transports, lors d’une réunion tenue le lundi 4 septembre à Rabat et qui a rassemblé les divers représentants du secteur. Ce montant sera réparti à parts égales entre le transport routier interurbain des marchandises et des voyageurs et le transport routier urbain.
«Une enveloppe de 200 millions DH sera affectée au ministère de l’Intérieur pour les bus et les taxes, tandis que l’autre moitié sera consacrée au ministère de l’Equipement et des Transports. Des commissions mixtes seront créées pour définir les actions à financer par ce fonds. La première réunion est prévue pour aujourd’hui même pour définir les moyens à mettre en place pour supporter ces augmentations du carburant», précise Adbelilah Hifdi, président de la Fédération du transport à la CGEM.
Cette hausse qui a été appliquée depuis samedi dernier a provoqué une levée de boucliers des opérateurs du secteur. « On sait qu’elle ne sera pas la dernière. Ce fonds est donc mieux que rien ! Il faut bien gérer cette enveloppe budgétaire annuelle et voir comment la dépenser.
La formation, la sécurité routière, la modernisation des véhicules, doivent ainsi bénéficier de l’intérêt de tous les opérateurs… Ceci d’autant plus que le secteur est miné par des pratiques telles que le dumping qui ont un impact négatif sur la sécurité des voyageurs,  l’entretien du parc automobile…», précise une source bien informée.
Par ailleurs, et lors de cette réunion, M. Ghallab a indiqué que la libéralisation du secteur nécessite des réformes structurelles pour s’adapter au développement, à l’ouverture et à la concurrence, d’où la définition du coût de référence des opérations de transport routier. `
« Ce coût va être réévalué à la lumière des nouvelles hausses des prix du carburant. Il faut rappeler que le coût de référence a été annoncé au cours du mois de juin dernier et publié sur le site Internet du ministère de tutelle. Les tarifs du transport des voyageurs vont également être réactualisés pour mieux prendre compte de la hausse des prix du carburant », ajoute la même source. La notion de « gasoil professionnel » subventionné par l’Etat a été également au menu de cette réunion où l’on a préconisé de subventionner le transport pour les étudiants.
Les professionnels du secteur se penchent ainsi, dès aujourd’hui, sur la réalisation d’une liste de propositions. Ils doivent rendre leur copie au ministère de l’Equipement et des transports dans deux semaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *