Tribune libre : Le e-commerce au Maroc, un secteur en plein essor

Tribune libre : Le e-commerce au Maroc, un secteur en plein essor

Le secteur du e-commerce continue à connaître un développement exponentiel au Maroc. Derrière ce succès, la généralisation de l’accès à Internet qui a largement contribué à l’essor des sites marchands.

Larbi Alaoui Belrhiti (*)

Aujourd’hui, près de 70% de la population marocaine dispose d’une connexion Internet, ce qui ne manque pas de garantir, sous nos latitudes, une certaine pérennisation du e-commerce. De plus, le e-commerce offre de nombreux avantages: il permet aux marques de s’affranchir des multiples limites physiques (stocks, saisonnalité, linéaire, horaires, etc.), tout en se rapprochant du consommateur et de ses attentes, y compris en matière de livraison. A leur tour, les politiques publiques ont également à faire évoluer de manière très soutenue l’économie numérique dans nos contrées. Le Plan Maroc Numéric 2020 permet aujourd’hui à notre pays de se positionner parmi les leaders du continent dans le domaine.

Cependant, et malgré un parcours très prometteur, la transition numérique continue à se heurter à plusieurs obstacles. Beaucoup reste à faire pour que l’achat en ligne devienne enfin un automatisme et un réflexe quotidien et anodin. Les Marocains préfèrent toujours autant régler leurs transactions avec de l’argent liquide. D’ailleurs, si l’on regarde de près les chiffres se rapportant aux transactions réalisées sur le Net, la moitié d’entre elles a été opérée sur les sites facturiers (pour payer sa facture d’électricité ou de gaz) et non sur les sites marchands.

Voici 7 ans que Jumia est installé au Maroc. L’entreprise a réussi à s’imposer sur le marché marocain à une époque où l’achat sur Internet s’apparentait encore à une aventure téméraire et audacieuse. Aujourd’hui, la success story de Jumia donne désormais envie à d’autres acteurs de se lancer, à l’heure où l’e-commerce ne cesse de se développer,  et que les consommateurs marocains l’intègrent de plus en plus dans leurs habitudes quotidiennes.

Pour parvenir à un tel succès, Jumia a dû longuement travailler à établir une relation de confiance avec ses clients et ses fournisseurs. En outre, grâce au développement d’Internet et de l’augmentation du taux de pénétration mobile, les marques sont devenues de moins en moins réticentes aux opportunités offertes par le e-commerce, elles sont aujourd’hui en train de l’intégrer complètement dans leur business model. Ainsi, là où les consommateurs décident d’aller, les marques sont obligées de repenser leurs canaux et leurs stratégies marketing, ce qui ne manque pas de créer une certaine complémentarité, notamment autour de la «rentabilité de la chaîne de valeur». Aussi bien pour les marques que pour les sites marchands comme Jumia, les flux opérationnels, la technologie et le partage des données sont désormais devenus  des priorités importantes, à l’heure où chacun veut connaître le consommateur et étudier les tendances du marché. ,Mais Jumia.ma ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! L’entreprise va continuer à accompagner cette révolution des usages et des comportements d’achat des internautes marocains, grâce notamment à sa plate-forme «Mobile First» et à son réseau de distribution qui couvre l’ensemble du territoire national, tout en proposant un accès direct à un choix complet de produits aux meilleurs prix. Jumia ne cessera également pas d’améliorer son impact social et économique, tout en renforçant son approche durable et respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui Jumia c’est plus de 350 employés en direct et plusieurs milliers en indirect. Un rapport de BCG prédit que les plates-formes numériques telles que Jumia peuvent créer jusqu’à 3 millions d’emplois d’ici 2025. Aussi bien au Maroc qu’en Afrique, un tel positionnement permettra à Jumia de continuer à figurer en tant qu’acteur clé de la dynamique de l’e-commerce, qui représente un levier essentiel du développement de l’économie du continent.

(*) DG Jumia Maroc

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *