Trois ans après le lancement…

C’est en 2001 que l’appellation Wincor Nixdorf fit son entrée sur le marché marocain. Médiatisé auparavant sous l’enseigne Siemens Nixdorf, le changement de dénomination de la société est venu à un moment où la filiale marocaine s’engageait dans un programme d’investissement de plus de 60 millions de DH dont 8 millions de DH dédiés à l’aménagement de son nouveau local.
Le changement touchait aussi à un aspect stratégique puisque la société était devenue propriété à part entière du groupe allemand ayant la même raison sociale. Malgré son jeune âge (trois ans), la filiale marocaine a pu se constituer un portefeuille clientèle de taille (banques, institutions financières confondues, entreprises spécialisées dans la grande distribution… ).
Pour satisfaire tous ces besoins, l’entreprise s’est organisée en plusieurs directions dont celle de la monétique. La prolifération des guichets automatiques et la demande de plus en plus forte en la matière ont fait que les prévisions du chiffre d’affaires de la société ont pu en grande partie être concrétisées. Tablant sur une évolution de 30% en 2001, la société en a fait 26%.
Ceci étant, le créneau le plus important reste celui de l’installation de matériel de documents (imprimante, photocopieurs …). Malgré une forte concurrence sur ce segment, Wincor Nixdorf assure arriver à s’y tailler une bonne place.
Sur le marché de solutions informatiques, son plus gros compte reste incontestablement l’équipementier Siemens auquel elle offre des solutions mobile business. La distribution continue à drainer une bonne partie du chiffre d’affaires de la filiale dont le plan d’action s’inscrit dans la lignée des grandes orientations de sa maison-mère : maîtriser son métier de base pour pouvoir s’étendre par la suite à d’autres activités annexes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *