Trois opérateurs en lice pour l’aménagement

Pour le développement d’une nouvelle zone touristique au niveau de la baie de Dakhla, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat vient de dévoiler l’identité des trois soumissionnaires qui ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 25 juin 2008. Il s’agit du marocain Alliances Développement Immobilier S.A, du russe Kudla Groupe et de l’égyptien Orascom Hôtel & Developpement.
De ces trois candidats, le groupe égyptien est celui qui connaît le mieux la procédure puisqu’il travaille déjà sur un projet d’aménagement touristique dans le Royaume. Dotée d’un capital social d’environ 1,5 milliard de dirhams, cette société anonyme de droit égyptien est  cotée à la Bourse du Caire et d’Alexandrie. Orascom Hôtel & Developpement est déjà présent dans le secteur de développement des stations touristiques intégrées au Maroc. Il est chargé de l’aménagement de la nouvelle station touristique d’Oued Chbika, dans la province de Tan Tan.
Pour le deuxième candidat, Kudla Groupe est une filiale de la multinationale russe Inteco qui opère principalement dans le secteur immobilier. «Inteco est présidée par Elena Batourina, l’épouse du maire de Moscou, Iouri Loujkov, une des personnalités phares du monde des affaires en Russie», souligne le ministère du Tourisme et de l’Artisanat dans un communiqué de presse.. Inteco est cotée en bourse de Moscou avec un actif de 12 milliards d’euros. Sa filiale marocaine Kudla a été créée en 2007 avec un capital de 155 millions de dirhams. Alliances Développement Immobilier S.A est le troisième candidat en lice pour remporter ce marché. Coté à la Bourse de Casablanca depuis le jeudi 17 juillet 2008, ce groupe, présidé par Alami Lazraq, est doté d’un capital de 1,210 milliard de dirhams. Durant le premier semestre 2008, ce groupe a pu confirmer sa position sur le marché de l’immobilier marocain, en réalisant un chiffre d’affaires de 520 millions de dirhams et un résultat net de 107 millions de dirhams. Le projet de cette nouvelle zone touristique à Dakhla sera développé sur une assiette foncière de 200 hectares, avec possibilité d’extension à 600 hectares. Selon le département de Mohamed Boussaid, la réalisation de ce projet permettra de créer une capacité d’accueil additionnelle totale de 5.000 lits dont 2.000 lits hôteliers, 1.250 lits résidentiels en gestion hôtelière et 1.750 lits résidentiels avec des équipements sportifs, d’animation et de loisirs. Tout cela pour un investissement privé d’environ 3 milliards de dirhams.
La mise en service de cette station permettra la création d’environ 5.000 emplois directs et indirects. «Suite à cette phase de présélection et après examen des dossiers par le Comité interministériel d’évaluation des candidatures, les candidats retenus se verront invités à proposer des offres d’aménagement et de développement de la nouvelle zone touristique», explique-t-on au ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *